L'atelier des muses

Plus d'infos

Béatrix de Die, mystères autour de l’une des plus célèbres trobairitz

Béatrix de Die, connue également sous le titre de Comtesse de Die, est l’une des trobairitz les plus célèbres du XIIe siècle. Et pourtant, de nombreux mystères planent autour de cette poétesse et musicienne de noble naissance. Hélène Michel nous présente la vie et l’oeuvre de Béatrix de Die dans L’atelier des muses.

Savez-vous ce que désigne le terme trobairitz ? En occitan, il s’agit du terme féminin de troubadour. Au cours des XIIe et XIIIe siècles, les trobairitz étaient nombreuses. Elles écrivaient des poèmes qu’elles mettaient également en musique et qu’elles signaient de leur propre nom. Et parmi ces trobairitz, la plus célèbre est très certainement Béatrix de Die, et pour cause : elle est la seule dont une chanson nous soit parvenue avec le texte et la musique.

Béatrix de Die est un personnage enrobé de mystère. Nous ne savons que peu de choses sur elle, sinon qu’elle a vécu au XIIe siècle, qu’elle était originaire de la Drôme, et elle fut l’épouse de Guillaume de Poitiers. Et ces informations, nous les tenons d’une vida, une courte biographie écrite en langue romane dans un chansonnier provençal datant du XIIIe siècle, soit un siècle suivant la vie de la trobairitz.

C’était une belle et noble femme, et elle aurait éprouvé un amour passionné pour le troubadour Raimbaut d’Orange pour qui elle écrira un grand nombre de chansons. Le caractère plutôt sensuel de quelques-unes de ses chansons contraste avec la réserve habituelle des textes médiévaux. Des chansons d’une rare beauté souvent accompagnées par une flûte et dont il ne reste qu’une petite poignée aujourd’hui.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK