Grands interprètes

Tous les samedis de 09:06 à 11:00 sur Musiq3

Plus d'infos

Hommage à Vladimir Horowitz, le "roi des pianistes"

Le 5 novembre prochain, cela fera 30 ans que le pianiste Vladimir Horowitz nous a quittés. À cette occasion, Musiq3 revient sur la vie de celui que ses contemporains appelaient "Le Roi des pianistes" dans une émission spéciale des Grands interprètes de Cécile Poss. 

Une Enfance marquée par l'Histoire

Né à Kiev en 1903, le jeune Vladimir Horowitz grandit dans une famille juive, au cœur du contexte difficile de l'Empire Russe du début du XXe siècle, entre les prémices de la Révolution et les souvenirs des pogroms antisémites.

Il découvre le piano très jeune, en voyant sa mère en jouer. Sous son impulsion, il commence à suivre des cours dès l'âge de 5 ans, avant de rentrer au conservatoire de Kiev en 1912. L'enfant démontre tout de suite de prodigieuses compétences et il tient son premier récital en solo à 17 ans.

Des rencontres déterminantes

Après quelques concerts en Allemagne, il part en 1927 aux États-Unis, où il rencontre Thomas Beecham et joue sous sa direction le Concerto pour piano n°1 de Tchaïkovski pour la première fois. Cette pièce deviendra une de ses interprétations phares. Rachmaninov assiste au concert et devient rapidement un ami d'Horowitz, pour lequel il porte une grande admiration. Ils travailleront plus tard à plusieurs reprises ensemble. Par la suite, il rencontre le célèbre chef d'orchestre Arturo Toscanini, qui le dirigera à quelques occasions.

Il épouse Wanda Toscanini à l'âge de 30 ans. Elle est la fille d'Arturo Toscanini et est cheffe d'orchestre et pianiste. Ensemble ils s'installent définitivement à New-York, où Vladimir Horowitz signe un contrat d'exclusivité avec l'important label RCA Records, aujourd'hui plus connu pour ses productions de musiques modernes populaires. Ce contrat, qui entraînera la sortie de multiples disques, lui permettra notamment d'être encore aujourd'hui considéré comme le pianiste le mieux payé du monde. Toutes ces collaborations marqueront la vie musicale d'Horowitz.

Un interprète virtuose 

Durant sa carrière, il est admiré pour ses interprétations et ses arrangements d'œuvres classiques de Tchaïkovski, Chopin ou Liszt, mais Horowitz prend également plaisir à interpréter des œuvres plus modernes ou méconnues du grand public. Ainsi, il choisit les programmes de ses récitals avec le plus grand soin, jouant des pièces variées telles que des œuvres de Prokofiev ou de Beethoven, mais aussi de compositeurs annonciateurs de la musique romantique comme Scarlatti.

Après une longue carrière régulièrement interrompue à cause de lourdes phases de dépressions, il est décoré par plusieurs pays pour son œuvre et son rôle important dans l'Histoire de la musique. Il meurt finalement à l'âge de 86 ans d'une crise cardiaque, chez lui en 1989.

Dans son émission "Grands interprètes", Cécile Poss explorera l'œuvre et la vie de Vladimir Horowitz. Elle sera rediffusée le samedi 2 novembre 2019 à 9h.

Newsletter Musiq'3

Restez informés chaque lundi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK