Demandez le programme

Du lundi au vendredi de 12:02 à 13:00 sur Musiq3

Plus d'infos

La mezzo-soprano Karine Deshayes chante Alexandre Dumas

Considérée comme l’une des plus grandes mezzo-sopranos de sa génération, la Française Karine Deshayes est l’invitée de Camille De Rijck dans Demandez le programme pour parler de sa double actualité discographique : la sortie de Deux mezzos sinon rien !, avec la mezzo-soprano Delphine Haidan, sa complice de toujours, et Alexandre Dumas et la musique, qui rend hommage au père des Trois Mousquetaires, décédé il y a 150 ans.

"Deux mezzos sinon rien !" Du lied et de la mélodie du XIXe siècle pour deux mezzo-sopranos

"En cette période où les concerts se font de plus en plus rares, c’était un plaisir de pouvoir enregistrer ce disque et de pouvoir partager la musique."

Sur l’album Deux mezzos sinon rien !, Karine Deshayes a retrouvé sa complice de toujours, la mezzo-soprano Delphine Haidan. Un duo de mezzos qui s’est formé il y a une quinzaine d’années à l’occasion d’une émission à Radio France et qui a donné lieu à une série de concerts que les deux amies et collègues ont donnés dans toute la France et à l’étranger. Toutes deux passionnées par la musique de chambre, c’est ce genre musical qui leur a permis de se retrouver ensemble sur scène. Cet album, paru fin 2020, est donc l’aboutissement de ces concerts donnés par Delphine Haidan, Karine Deshayes et leur pianiste accompagnateur privilégié, Johan Farjot.

Si la tessiture des deux chanteuses est identique, mezzo-soprano, les timbres diffèrent toutefois, ce qui permet une exploration d’un plus large répertoire de lieder et mélodies. Sur cet album, les deux mezzos ont tenu à graver un programme qui leur est cher : Mendelssohn et Brahms pour le romantisme allemand, Berlioz, Gounod, Saint-Saëns, Massenet, Fauré et Chausson pour le répertoire français de ce même XIXe siècle.

Alexandre Dumas et la musique

Il y a peu d’hommes aussi impressionnables que moi à certaines beautés musicales ; plus l’instrumentation est savante et compliquée, moins je la sens, plus vite elle m’échappe ; vienne au contraire un motif simple et mélancolique, je me sens inondé d’une douceur infinie…

Alexandre Dumas.

S’il est vrai qu’Alexandre Dumas n’avait pas une grande affinité avec la musique, de nombreux compositeurs de son époque se sont approprié ses textes et s’en sont inspirés pour leurs compositions. Et à l’occasion des 150 ans de la mort de l’écrivain, la mezzo-soprano Karine Deshayes est allée fouiller les bibliothèques à la recherche de partitions basées sur les écrits du grand maître des romans historiques. Et ils sont nombreux à avoir emprunté des vers issus de la plume de Dumas, parmi eux, des compositeurs connus et d’autres plus obscurs : Hector Berlioz, Joseph Doche, Gilbert Duprez, César Franck, Franz Liszt, Henri Reber, Francis Thomé, Alphonse Varney…

Le programme de cet album, conçu en collaboration avec l’Association Jeunes Talents, présente un florilège de ces compositeurs, complété par des mélodies de Jules Massenet, Henri Duparc ou Benjamin Godard. Au niveau des interprètes, aux côtés de Karine Deshayes, on retrouve la soprano Marie-Laure Garnier, le ténor Kaëlig Boché, le violoncelliste Raphaël Jouan et le pianiste Alphonse Cemin.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK