Demandez le programme

Du lundi au vendredi de 12:02 à 13:00 sur Musiq3

Plus d'infos

Julien Brocal, le jardinier musical

Dans son atelier bruxellois, transformé en "écosystème d’artistes" et en lieu de partage et de solidarité, le pianiste français Julien Brocal fait vivre la musique classique et ses musiciens privés de scène depuis le début de cette crise sanitaire. Le pianiste continue son projet de "salon virtuel" dans son Jardin Musical, avec plusieurs concerts de prévus pour les mois de février et mars. Rencontre avec Brigitte Mahaux dans Demandez le programme.

Le secteur culturel belge – mais aussi mondial – a payé et paye toujours un lourd tribut dans la lutte contre le coronavirus. Contraintes de fermer leurs portes, les salles de concert et d’opéra ont annulé toutes leurs représentations, laissant les artistes sans scène et sans rémunération depuis pratiquement un an. Pendant une année, les artistes et les institutions se sont donc débrouillés pour continuer à faire vivre la musique et les musiciens. Et parmi ces initiatives, celle du pianiste français installé à Bruxelles Julien Brocal, qui a mis à disposition des artistes son "Jardin Musical", un atelier d’artistes, pour organiser chaque semaine un concert virtuel, diffusé gratuitement sur les réseaux sociaux avec l’instauration d’un "chapeau virtuel", invitant les spectateurs à faire un don.

Ces concerts, qui ont été diffusés tout l’été 2020, ont remporté un vif succès auprès des artistes et des internautes, à un point tel que Julien Brocal a relancé une nouvelle saison de concerts.

Julien Brocal est au micro de Brigitte Mahaux dans Demandez le programme.

Cette série de concerts a permis de faire naître de la lumière dans toute cette ombre qui nous gagnait.

Julien Brocal.

Nous sommes nombreux à nous être tournés vers la musique et les arts pendant le premier confinement, comme un refuge de beauté qui nous tenait à l’écart de l’angoisse engendrée par la situation sanitaire. Julien Brocal raconte d’ailleurs avoir découvert, sur son canapé alors qu’il était malade, la voix d’un jeune chanteur anglais de 13 ans, Kai Thomas. "C’est un petit qui a une voix d’ange", nous explique Julien Brocal. "Sa voix m’a soigné".

Le pianiste a donc contacté le jeune chanteur et lui a proposé une collaboration à distance, sur le Vater Unser d’Arvo Pärt. Un duo que vous pouvez découvrir ci-dessous.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK