Demandez le programme

Du lundi au vendredi de 12:02 à 13:00 sur Musiq3

Plus d'infos

David Kadouch présente son album "Révolution" : la nécessité, en tant qu'artiste, de témoigner à travers l'art

Le pianiste français David Kadouch vient de sortir chez Mirare un nouvel album intitulé "Révolution", tandis que sort concomitamment un autre album du pianiste consacré à Philippe Boesmans.

Le terme de "Révolution" en opposition à la mémoire

Il est vrai que le terme de "révolution" est un frontispice sous lequel on peut mettre de nombreuses pièces de musique. Pour opérer la sélection des œuvres de cet album, David Kadouch a fait appel à un concept qui lui est cher : la mémoire. Comme il l’explique à Camille De Rijck, il a été très ému par le livre Les Années d’Annie Ernaux, et tout particulièrement par la dernière phrase de ce livre :

Sauver quelque chose du temps où on sera plus jamais.

"J’ai toujours été attaché au thème de la mémoire", explique David Kadouch, "particulièrement en tant qu’artiste. Témoigner des gens que l’on a aimés, des choses qui se sont passées… Et je me suis dit qu’une des missions de l’artiste est de pouvoir témoigner à travers l’art des choses qui se sont passées, des gens que l’on a aimés, et j’ai voulu opposer ça à quelque chose qui est tout à fait son contraire, à savoir la révolution, où l’on passe du rêve à la réalité, où l’on fait vraiment table rase de ce qu’il y avait avant. Et je me suis dit que ce serait beau de représenter des œuvres qui ont été créées dans ces circonstances-là : il y a une urgence, une fébrilité à vouloir témoigner parce qu’on sent que tout part."

Les souffrances de la Reine de France de Dussek

Le compositeur Jan Ladislav Dussek était un proche de la Reine Marie-Antoinette. Dans cette pièce qu’exhume pour nous David Kadouch, nous pouvons entendre les dernières souffrances de la Reine de France juste avant et pendant son exécution en 1793. Cette pièce est une série de plusieurs tableaux musicaux qui représente les derniers instants de Marie-Antoine.

On entend tout d’abord le tumulte du peuple, amassé sur la Place de la Concorde, lorsqu’elle arrive à son exécution. Dans un second tableau, on entend la Reine qui prie, ensuite, la guillotine qui tombe et enfin l’apothéose.

Un album à découvrir avec David Kadouch et Camille De Rijck.

Ecouter l’interview avec les musiques

Newsletter Musiq'3

Restez informés chaque lundi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK