Demandez le programme

Du lundi au vendredi de 12:02 à 13:00 sur Musiq3

Plus d'infos

Alexandre Kantorow nous offre un beau bouquet romantique composé de Brahms, Bartòk et Liszt

Le pianiste français Alexandre Kantorow est au micro de Camille De Rijck pour nous présenter son nouvel album, consacré à trois grandes figures du Romantisme, Johannes Brahms, Bela Bartòk et Franz Liszt.

En juin 2019, le jeune pianiste de 22 ans réalisait l’exploit de remporter le Premier prix du Concours Tchaïkovski, devenant le premier Français à recevoir la plus haute distinction de l’un des plus importants Concours Internationaux de musique classique au monde.

En cette année 2020, le pianiste français Alexandre Kantorow sort son nouvel album – son quatrième mais surtout son premier depuis le Concours Tchaïkovski – consacré à trois grandes figures du Romantisme : Brahms, Bartòk et Liszt.

De la virtuosité et du lyrisme

La virtuosité n’est pas une branche secondaire mais un élément nécessaire de la musique.

Cette phrase de Franz Liszt est mise en exergue dans le livret du nouvel album d’Alexandre Kantorow.

"La virtuosité est souvent perçue de manière négative, car on la confond pas mal avec la vélocité, qui est juste l’art de bouger rapidement les doigts. La virtuosité, c’est un autre domaine, c’est quelque chose qui englobe une dimension musicale bien plus importante. C’est une sorte de mélange de prise de risque et bien sûr de rapidité et de prouesses techniques mais au service d’une musique. La virtuosité, ça peut être aussi bien un passage de Paganini redoutable que l’on joue avec une aisance pour en faire ressortir juste un côté dansant et faire oublier la difficulté technique, mais cela peut aussi donner l’impression d’une folie furieuse."

Suivez l’entretien avec Alexandre Kantorow dans l’émission Demandez le programme de Camille De Rijck.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK