De Mozart et des Lumières

Plus d'infos

Episode 9 - "Lorsqu'une œuvre est achevée dans ma tête, je peux embrasser le tout en un coup d'œil "

« Ici à Prague, j’ai constaté avec un énorme plaisir que tous ces gens s’amusaient fort à sautiller sur la musique de mon Figaro, adapté en contredanses et allemandes. Car ici, on ne parle que de Figaro ; on ne joue, ne sonne, ne chante, ne siffle que Figaro. On ne va voir d’autres opéra que Figaro et toujours Figaro. Un bien grand honneur pour moi » écrit fièrement Mozart qui se voit confier la commande d’un opéra pour la ville de Prague.

Ce sera Don Giovanni qu’il écrira quelques mois après la mort de son père survenue le 28 mai 1787. Mozart compose verticalement et semble-t-il, n’a plus qu’à transcrire sur le papier une musique déjà achevée dans sa tête. Les années qui suivent l’écriture de Don Giovanni s’annoncent difficiles pour Mozart, certes mais pour ses collègues également. Tout le monde, musiciens ou non, subit les conséquences de la guerre austro-turque qui se déroule en 1788. Les théâtres sont fermés, les commandes d’opéra se font rares, les finances de Mozart s’estompent d’autant plus que sa femme, Constance doit partir en cure à Baden. L’eau et les bains ont commencé à être délaissés après le Moyen-Âge car on les considérait comme dangereux. On les soupçonnait de transmettre des maladies, on accusait les bains d’être des lieux de plaisirs. Il faudra attendre le XVIIIe siècle pour que les bains soient à nouveau prisés.

Les intervenants

Interviews inédites :

Geneviève Geffray est l’auteur de la traduction et du commentaire musicologique de l’édition intégrale de la correspondance de la famille Mozart, publiée de 1984 à 1999 en sept volumes, qui a reçu en avril 1999 le " Prix des Muses " de Musicora pour la meilleure documentation musicologique. Elle a également été conservatrice en chef de la Bibliotheca Mozartiana de la Fondation Internationale Mozarteum à Salzboug de 1973 à 2011.

Florence Badol-Bertrand est docteur en musicologie et hautboïste. Elle enseigne l’histoire de la musique au Conservatoire national supérieur de Paris. Elle est également l’auteure de :

- Requiem, au cœur de l’œuvre ultime de Mozart, Harmonia Mundi, 2006
- Mozart ou la vie, Paris, Séguier-Archimbaud, 2006
- CD ROM La visite interactive de Cosi fan tutte ; harmonia Mundi, 1999.

Marc Vignal est musicologue, auteur de nombreux articles et nombreuses biographies de compositeurs parmi lesquelles

- Haydn et Mozart, Fayard, 2001
- Joseph Haydn, Fayard, 1988.

Il a également traduit en français l’ouvrage de Charles Rosen, Le style classique, Haydn, Mozart et Beethoven, Gallimard, 2000.

Laurence Equilbey est chef d’orchestre, fondatrice de l’ensemble Accentus en 1991, du Jeune Chœur de Paris en 1995 et d’Insula Orchestra en 2012.

Anne Queffélec est pianiste et interprétera l’intégrale des sonates de Mozart en 2003 au festival de La Roque d’Anthéron.

Guy van Waas est clarinettiste et chef d’orchestre, spécialiste des répertoires baroques et classiques. Depuis 2001 il est le directeur artistique de l’ensemble Les Agréments.

Hervé Hasquin est docteur en philosophie et lettres, historien et écrivain. Recteur de l’ULB et sénateur, il est actuellement le secrétaire perpétuel de l’Académie royale de Belgique. Auteur de nombreux articles et il ouvrage, il publie en 2007 : Joseph II, catholique anticlérical et réformateur impatient aux éditions Racine.

Georges Vigarello est historien et sociologue, spécialiste de l’histoire de l’hygiène, de la santé, des pratiques corporelles et des représentations du corps. Directeur d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales, il est l’auteur de nombreux livres dont, entre autres :

- Le Propre et le Sale : L'hygiène du corps depuis le Moyen Âge, Paris, Éditions du Seuil, 1987
- Le Sentiment de soi. Histoire de la perception du corps. (XVIe - XXe siècle), Paris, Éditions du Seuil, 2014.

Il est également co-auteur de :

- Alain Corbin, Jean-Jacques Courtine, Georges Vigarello, Histoire des émotions, tome 1, De l'Antiquité aux Lumières, Seuil, 2016,
- Alain Corbin, Jean-Jacques Courtine, Georges Vigarello, Histoire des émotions, tome 2, Des Lumières à la fin du XIXe siècle, Seuil, 2016,
- Alain Corbin, Jean-Jacques Courtine, Georges Vigarello, Histoire du corps, tome 1, De la Renaissance aux Lumières, Paris, Éditions du Seuil, coll. " Points Histoire ", 2011

Françoise Hildesheimer est archiviste et docteur en histoire dont les recherches se sont portées sur l’histoire des maladies et des épidémies. Elle est l’auteur entre autres de Fléaux et société. De la Grande Peste au choléra (XIVe-XIXe siècle), Paris : Hachette supérieur, 1993.

Pascale Vandervellen est docteur en musicologie et spécialiste de l’histoire des claviers. Elle dirige actuellement le Musée des Instruments de Musique à Bruxelles.

Lara de Mérode est directrice scientifique du Musée de la médecine à Bruxelles.


Archives :

Brigitte Massin était musicologue, auteur avec son mari Jean d’ouvrages biographiques sur Mozart et Beethoven parmi lesquels on peut citer :

- Wolfgang Amadeus Mozart, Paris, Fayard, coll. " Les indispensables de la musique ", 1959,
- Ludwig van Beethoven, Paris, Fayard, coll. " Bibliothèque des grands musiciens ", 1955
- Histoire de la musique occidentale, Paris, Fayard, coll. " Les indispensables de la musique ", 1987

Brigitte Massin est décédée en 2002.

Howard Chandler Robbins Landon était musicologue, spécialiste de Joseph Haydn et de Mozart. Il a signé de nombreux ouvrages parmi lesquels :

- Mozart en son âge d'or, 1781-1791, Fayard, 1996
- Mozart connu et inconnu, Paris, Gallimard, coll. " Arcades " (no 46), 1996.
- 1791 - La dernière année de Mozart , Fayard, 2005
- Mozart et les francs-maçons, Thames & Hudson, 1991

Hoxard Chandler Robbins Landon est décédé en 2009.

Gérard Gefen est musicologue et écrivain, auteur de Les musiciens et la franc-maçonnerie, Fayard, 1993.

Marie-Christine Vila est musicologue auteure de plusieurs articles sur Mozart.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK