Dans l'Air du Temps

Plus d'infos

Tim Dup se lance dans une "Course folle", un album empreint de mélancolie ensoleillée

A quelques jours de l’été, Réal Siellez nous propose une nouveauté discographique, réalisée spécialement pour cette période estivale : "La course folle", le nouvel opus du chanteur Tim Dup.

Tim Dup nous offre son troisième album après "Mélancolie Heureuse" en 2017, et "Qu’en restera-t-il ?" en 2020.

Le premier confinement l’a replongé dans le travail de composition de façon immédiate entre les fruits naissants du vignoble, le soleil généreux du printemps et l’immobilité́ suggérée. Et le réflexe d’écriture était d’aller chercher du beau, des souvenirs de vacances en Italie avec ses parents, des envies d’amour et de vin.

L’été approchant, cet album est un idéal de flânerie fleurie… Et si le jeune interprète de 26 ans nous a habitués à des textes empreints de langueur, la plupart de ces nouveaux morceaux ont la délicatesse de mettre la mélancolie au soleil.

Cordes, harpe, flûte, guitares, rythmes, basse électrique, sont les ingrédients musicaux de ce nouvel opus, ainsi que les belles collaborations ponctuant l’album de duos vocaux, avec notamment Aurélie Saada sur "Montecalvario", l’actrice Anaïs Demoustier ou encore la chanteuse SAANE sur des sons plus japonisants.

Collaboration avec Alexandre Tharaud et Thomas Enhco

Et puis il y a la collaboration de composition avec deux pianistes de renom, Alexandre Tharaud, avec qui il avait déjà travaillé sur l’album Barbara du pianiste, et Thomas Encho qu’il rencontre en promo durant le second confinement.

"J’avais eu un bon feeling avec lui et j’avais envie d’un super morceau de piano, un peu jazz, un peu latin, un peu enfiévré pour raconter une histoire. J’ai été chez lui, on s’est installé autour du piano, on a fait une prise et c’était ça quoi ! La chanson est née d’un moment unique…"

Thomas Enhco sera au Festival Musiq3 le samedi 26 juin en compagnie de sa partenaire, la marimbiste Vassilena Serafimova.

Chaque composition possède des images cinématographiques, chaque texte est un fragment d’histoires remplies de poésie… Tantôt pop, tantôt ballade.

Un album plein de légèreté, avec une profondeur sentimentale dont Tim Dup a le secret. Preuve en est, l’album s’ouvre sur le titre "A ciel ouvert", non pas avec une démonstration de force musicale ou littéraire, mais avec la voix de son grand-père.

 

La course folle est celle de la vie qui avance, et cet album est un rappel que cette même vie doit se partager en tendresse, en lumière et en sensualité…

Pour la sortie de ce nouvel album, Réal Siellez vous propose d’écouter "Les cinquantièmes hurlants", interprétée par Tim Dup, accompagné par Alexandre Tharaud.

Les cinquantièmes hurlants c’est la zone dans l’océan Austral, près de l’antarctique où la mer est particulièrement agitée comme à peu d’endroits sur le globe… Un proverbe marin dirait même "Sous 40 degrés il n’y a plus de loi, mais sous 50 degrés, il n’y a plus de Dieu".

Les cinquantièmes hurlants par Tim Dup, Alexandre Tharaud et Jérémie Poirier-quinot, sur l’album "La course folle", c’est maintenant, et c’est l’air du temps.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK