Dans l'Air du Temps

Plus d'infos

Micheline Dax, la "gugusse" exigeante à la carrière protéiforme

Dans sa chronique Dans l’air du temps, Réal Siellez revient sur la carrière protéiforme d’une enthousiaste, qui nous a quittés il y a sept ans déjà, le 27 avril 2014, la fabuleuse Micheline Dax.

Comédienne drôlissime, célèbre pour ses voix déclinées à l’infini, popularisée à l’époque des jeux de 20 heures, de l’Académie des 9 et du francophonissime… Micheline Dax a aussi eu une petite carrière de chanteuse.

Madame Arthur, une chanson originellement interprétée par Yvette Gilbert. Dans la chanson populaire, Micheline Dax était connue pour ses beaux aigus, mais également pour l’exact opposé, particulièrement en vieillissant, avec des graves, rendus célèbres pour la génération 80 et 90, pour son interprétation de la terrible Ursula, la méchante dans la petite sirène de Walt Disney.

A toute époque, elle a été classée dans la catégorie "amuseuse", et elle a toujours revendiqué l’appellation. La preuve en 1985 lorsqu’elle sort ses mémoires qu’elle intitule "Je suis gugusse, voilà ma gloire !" Le théâtre populaire est sa marque de fabrique, et le doublage sa carte de visite. Mais elle est venue au chant par la scène, en chantant des opérettes, comme La veuve joyeuse.

Et après la conquête opérette, c’est naturellement sur scène et dans le cabaret qu’elle mettra au service ses notes, comme dans une parodie de la villanelle d’Eva Dell’acqua… Notez l’habilité à passer d’une voix parlée parodiant l’espagnol, mais dans une tessiture basse à la voix de tête chantée, ce qui est, toutes les sopranos vous le diront, très compliqué…

Impossible de parler de musique et de Micheline Dax sans évoquer un don "bête", comme elle le qualifiait elle-même, celui de savoir siffler. C’était une siffleuse surdouée, et elle était connue pour cela.

Elle en a fait un album totalement sifflé en 1995, avec des tubes comme "la vie en rose", "Stranger in the night", "Les feuilles mortes" ou encore "Syracuse".

Elle, qui a toujours été réduite à l’image de "populaire" par la Haute, reçoit cette même année 1995, un coup de fil d’un certain William Sheller.

 

Hommage et honneur à une gugusse travailleuse et exigeante qui nous a quittés le 27 avril 2014, et qui mérite bien des lettres de noblesse L’entrée de Missia "De grâce messieurs" extrait du premier acte de "La veuve Joyeuse" de Franz Lehár, Par Micheline Dax enregistré en 1967. C’était dans l’air du temps, ça l’est toujours.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK