Dans l'Air du Temps

Plus d'infos

Aux couleurs de l’Eté indien de Joe Dassin

Les vacances d’été sont finies, et elles laissent derrière elles un goût de trop peu en terme de météo ensoleillée… Mais l’été indien pointe le bout de son nez. Cela tombe bien, Réal nous raconte l’histoire d’une des chansons les plus connues de Joe Dassin, l’Eté indien.

D’une chanson engagée à une ballade romantique

Nous sommes en 1975 et Joe Dassin a un sérieux problème… Il doit renégocier son contrat avec sa maison de disques et il est donc à l’affût d’un tube qui fera date. Et Lorsqu’il entend un morceau du Groupe Albatros, un titre écrit par un certain Toto Cotugno qui deviendra un prescripteur de tube.

Pour Joe Dassin, c’est une révélation… Le titre accroche l’oreille immédiatement et est fait de texte parlé sur fond de chœurs ba ba ba-isant la mélodie, et d’un refrain chanté…

Toto Cotugno réservait l’exclusivité francophone à Claude François… Mais le matin où l’éditeur de la chanson se déplace à Paris, Cloclo ne se réveille pas et son staff n’ose pas le réveiller.

Jacques Plait, le directeur artistique de Dassin saute sur l’occasion et prend les droits.

Si le titre Africa était une chanson engagée qui parlait d’un retour aux vraies valeurs et la fuite d’un monde artificiel… Dassin et Plait voulaient une chanson romantique sur cette mélodie et ils se tournent vers les faiseurs de tube Claude Lesmesle et Pierre Delanoë.

Et ce n’est pas simple de composer avec l’esprit dramatique de Joe… Dassin était un forcené de l’insatisfaction, il faisait réécrire ses morceaux à l’infini, de même qu’en studio, il ne manquait pas de rendre fous certains ingénieurs du son avec, pour certains morceaux, 200 prises de voix pour construire le tube parfait.

Un succès planétaire

Et pour L’été indien, la recette avait été payante puisqu’il s’agira du plus grand succès de sa carrière… 800.000 ventes en France et 2 millions dans le monde.

Le morceau voyagera en français dans 25 pays, et sera traduit et réenregistré par Joe Dassin en espagnol, mais aussi en allemand, en italien et en anglais sous le titre d’Indian Summer.

Et lorsqu’on frôle le kitsch et qu’on touche le succès à ce point, impossible de ne pas être repris ou caricaturé…

Guy Bedos en fait un sketch intitulé "le tube de l’hiver".

Ou encore la chanson "Destinée" de Guy Marchand, célèbre tube du film "Le père Noël est une ordure" est en fait la partition de l’été indien transposée à l’envers…

Nous vous proposons L’été indien de Joe Dassin avec l’été indien dans une version symphonique interprétée par l’orchestre symphonique de Budapest en 2010 sur l’album "Dassin symphonique"…

L’été indien de Toto Cotugno, Claude Lesmesle et Pierre Delanoë, par Joe Dassin en 1975 sur le single du même nom, c’était dans l’air du temps…

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK