Coup de cœur estival

Plus d'infos

Impossible d’Erri De Luca, affrontements au sommet

Sylviane Hazard nous emmène dans la chaîne des Dolomites, dans le nord de l’Italie avec le dernier roman d’Erri De Luca, qui se souvient de ses années révolutionnaires, sous fonds d’interrogatoires.

Les alpinistes, les amoureux des sommets le savent bien, grimper pas à pas ou à bout de bras est un effort parfaitement libre et inutile. Ceux qui vont là tiennent compte du précipice, peu leur importent les discours sur la montagne qui tue, ils savent qu’elle n’est pas un terrain de sport. Lors d’une ascension sur un sentier escarpé dans la chaîne des Dolomites, un homme fait une chute mortelle. Un autre alpiniste, plus loin derrière lui, donne l’alerte. En réalité, ces deux hommes se connaissaient déjà. Ils étaient compagnons du même groupe révolutionnaire, responsable de nombreux attentats et assassinats perpétrés en Italie dans les années 70. Et il s’avère que la victime de cette chute avait à l’époque dénoncer ses compagnons révolutionnaires à la police. Pour le juge qui va instruire l’enquête sur cet accident mortel, le pur hasard de cette rencontre dans ce lieu isolé est tout simplement impossible.

Impossible. Le dernier roman d’Erri De Luca part de cette conviction. C’est la ligne de départ de ce huis clos, d’un affrontement verbal entre l’homme de loi et le suspect. Et ce procès-verbal permet à l’écrivain de se souvenir de ses années de militantisme révolutionnaire et des nombreux interrogatoires judiciaires qu’Erri De Luca a lui-même endurés.

Dans ce livre, on retrouve presque une synthèse de l’œuvre d’Erri De Luca, la loyauté, l’amour, la fraternité, l’engagement politique et une nature aride qui plombe ces thématiques très humaines.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK