Copier-Coller

Plus d'infos

La Toccata et Fugue de Bach, de l'instrument-orchestre à l'orchestre d'instruments

Début du tableau "Toccata et Fugue" de Bach dans Fantasia
Début du tableau "Toccata et Fugue" de Bach dans Fantasia - © Tous droits réservés

Dans sa chronique Pierre Solot nous parle d'un instrument qui peut avoir la taille d'un immeuble, de l'instrument qui possède la tessiture la plus large, qui peut englober à lui tout seul l'ambitus de tous les autres instruments... 

Il nous parle d'un instrument qui, selon sa facture, peut émettre des sons à peine audibles, des sons que l'on peut à peine ressentir, quitte à provoquer des malaises à cause de leur présence inhabituelle. Cet instrument est celui qu'on a approché le plus du Dieu des chrétiens, et son instrumentiste est le plus isolé, le plus solitaire des musiciens, du haut de sa tribune. C'est un sentiment complexe, un mélange de puissance et d'exil, que vit l'organiste , car il s'agit bien de lui, l'orgue. Ou les orgues...

Au singulier, il est masculin, mais au pluriel, il peut être les deux : masculin et féminin. Avec l'orgue, tout est possible ! Et quand on évoque l'orgue, on n'a qu'une seule musique en tête, la Toccata et Fugue en ré mineur de Jean-Sébastien Bach. 

Tout le monde connaît cette oeuvre, et pourtant, on ne peut pas dire que tout le monde écoute de l'orgue à longueur de journées. Mais tout le monde s'est emparé de ce morceau. Les arrangements musicaux sont légions ! Et puis la télévision, les jeux vidéos, le cinéma s'en sont également emparé. 

Des Monty Python à Fellini, de Terence Malik aux Gremlins.  Pour faire sérieux, pour faire rire, pour tout : la Toccata et Fugue de Bach peut tout faire, tout comme l'orgue peut tout faire. 

Sans rentrer dans les détails d'un instrument complexe et extrêmement protéiforme, l'orgue est un instrument à vent qui permet, grâce aux jeux, de varier les sons et d'obtenir l'équivalent d'un orchestre entier, tant par les couleurs différentes que par la puissance sonore. La console de l'orgue, avec ses multiples claviers, des mains jusqu'aux pieds, et ses multiples commandes, est un véritable poste de pilotage. L'organiste est le chef d'un orchestre dont il joue tous les instruments.

En termes de coordination, l'organiste est au sommet de la pyramide musicienne. Il fait penser à ces champions de jeux vidéos qui gèrent des dizaines de paramètres en même temps. L'organiste est multitâche ! Il est l'homme à tout faire de l'histoire de la musique, oui, mais l'homme à tout faire en même temps

Alors, bien sûr, quoi de plus normal que d'imaginer un organiste qui se prend pour un chef d'orchestre... Ou un chef d'orchestre qui se prend pour un organiste...

Il existe un homme qui a fait les deux : Léopold Stokowski.

Le grand chef d'orchestre britannique Léopold Stokowski. Celui qu'on voit dans le dessin animé Fantasia de Walt Disney, le type qui dirige l'orchestre et qu'on aperçoit entre les dessins animés ? C'est lui.

Et il se fait qu'avant d'être chef d'orchestre, Léopold Stokowski était organiste. Et donc, il a orchestré la Toccata et Fugue de Jean-Sébastien Bach. 

L'orgue immense est devenu un orchestre immense...

Newsletter Musiq'3

Restez informés chaque lundi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK