Concours Reine Elisabeth à écouter

Plus d'infos

Retrouvez les podcasts et les commentaires de la 3e journée des éliminatoires du Concours Reine Elisabeth 2017

Astrig Siranossian (à gauche) et JeongHyoun Lee en plein travail à La Chapelle Reine Elisabeth
Astrig Siranossian (à gauche) et JeongHyoun Lee en plein travail à La Chapelle Reine Elisabeth - © Queen Music Elisabeth Chapel

Suivez les épreuves éliminatoires du Concours Reine Elisabeth, session violoncelle, avec les podcasts de toutes les prestations. Retrouvez également le compte rendu de la deuxième journée des éliminatoires.

Soirée de très haut niveau ce mercredi à Flagey. Précédée d’un après-midi très scolaire, de par la présence dans la salle de nombreuses têtes blondes fort bien éduquées - ou fort bien renseignées, c’est selon - et de par les prestations de candidats souvent maladroits.

La session du soir fut autrement plus qualitative avec un trio féminin particulièrement charmant composé des Coréennes JeongHyoun Lee, Eun-Sun Hong et de la Française Astrig Siranossian. La comparaison entre les deux Coréennes est inévitable via leur programme identique : la sonate en ut majeur G.17 de Luigi Boccherini, l’allegro moderato de la sonate en la mineur D 821 de Franz Schubert et l’imposé " Grave " de la sonate pour violoncelle seul op.28 d’Eugène Ysaÿe. Dans ce match, léger avantage à Lee qui a commis moins de petites fautes notamment grâce à une main droite très précise.

Quant à Siranossian, son jeu plus autoritaire s’approche d’un Aurélien Pascal entendu mardi. Un son ample servi par un violoncelle surpuissant ainsi qu’une maitrise technique ferme démontre le professionnalisme d’une jeune femme à l’agenda de soliste déjà bien rempli si l’on peut en croire son site web personnel. Il est évident que la carrière de la Française ne dépendra pas de son résultat dans ce concours.

Notons que Lee et Siranossian sont toutes deux artistes en résidence au sein de La Chapelle Reine Élisabeth depuis 2015, sous le haut patronage de Gary Hoffman (Photo). Un maigre lot de consolation pour notre royaume, orphelin de candidat noir-jaune-rouge.

Saluons pour terminer la prestation du Japonais Yuya Okamoto, propre dans toutes ses interventions, relax dans l’attitude, concret dans la prestation. Difficile d’imaginer une demi-finale sans ce candidat.

Place ce jeudi au benjamin de cette édition, le Japonais Yuya Mizuno. Il s’attaquera à Boccherini G.9 , Schubert et Ysaÿe à seulement 19 ans !

Gwenn Lucas

Retrouvez les podcasts de toutes les prestations des premiers candidats ici et ici.

 

Notre coup de cœur est la prestation de JeongHyoun Lee, dit "Christine". Retrouvez sa prestation en podcast ci-dessous.

Retrouvez les comptes rendus de Gwenn Lucas des prestations du lundi 8/05 et de celles du mardi 9/05 .

Newsletter Musiq'3

Restez informés chaque lundi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK