Concours Reine Elisabeth à écouter

Plus d'infos

Les invités de Camille De Rijck lors de la demi-finale du Concours Reine Elisabeth

Christian-Pierre La Marca
7 images
Christian-Pierre La Marca - © Tous droits réservés

Chaque jour de la semaine, un invité violoncelliste ou violoniste rejoint Camille De Rijck pour commenter les prestations des candidats de la journée et partager leur expérience personnelle.

Christian-Pierre La Marca (15/05)

Jeune violoncelliste en pleine ascension, Christian-Pierre La Marca a suivi ses études à Aix-en-Provence d’où il est originaire. Puis il entre au Conservatoire de Paris et enchaînera avec des master-classes à Cologne et Londres.

A 29 ans, Christian-Pierre La Marca est invité dans le monde entier. Ardent défenseur de la musique de son temps, il collabore avec des compositeurs comme Peteris Vasks, Gyorgy Kurtag, Thierry Escaich. Il se produit en soliste avec de grands orchestres et des ensembles baroques.

Il est très sollicité en musique de chambre et joue avec des artistes comme Renaud Capuçon, Augustin Dumay, Eric Le Sage, David Kadouch, Jean Rondeau, Patrick Petibon. Du côté de sa discographie, son nouvel opus, "Cantus", propose une relecture du répertoire sacré.

Christian-Pierre partage avec son frère Adrien, la direction artistique du festival "Les Musicales de Pommiers". Il est également conseiller artistique des "Concerts de la Gaité & des Mathurins" aux Théâtres de la Gaité-Montparnasse et des Mathurins à Paris.

Edgar Moreau (16/05)

Violoncelliste prodige, Edgar Moreau reçoit à l’âge de quinze ans le prix du jeune soliste au Concours Rostropovitch. Il enchaîne ensuite une carrière internationale en tant que soliste et violoncelliste de musique de chambre.

Issu d’une famille de musiciens, Edgar Moreau commence à l’âge de quatre ans le piano, ainsi que le violoncelle. Il se perfectionne ensuite au Conservatoire de Paris. Il donne ses premiers concerts à onze ans avec les orchestres du Teatro Regio de Turin, de l’Opéra de Massy, de Douai, le Musica Viva Orchestra, le Svetlanov Symphonic Orchestra de Russie et le Sinfonia Iuventus Orchestra de Pologne, sous la direction de Krzysztof Penderecki.

Edgar Moreau participe à des master-classes avec les plus grands violoncellistes contemporains. Il est l’invité de nombreux festivals en Pologne, en France et au Japon. Il affectionne la musique de chambre qu’il pratique aux côtés notamment de Gérard Caussé, ainsi qu’avec les quatuors Talich et Prazak. Il s’est produit aux côtés de Frank Braley et Renaud Capuçon au Festival de Pâques d’Aix-en-Provence.

 

Elsa de Lacerda et Shirly Laub (17/05)

Elsa de Lacerda commence le violon à L’Académie de Musique d'Etterbeek. Médaille du Gouvernement à l’âge de 15 ans, elle gagne le concours du Crédit Communal et joue, quelques mois plus tard, en soliste avec l’Orchestre Royal Philharmonique de Liège. Elle intègre ensuite le Conservatoire de Bruxelles où elle remporte cinq Premiers Prix avec Grande Distinction. En 2005, elle fonde le Quatuor Alfama. Avec la comédienne belge Ariane Rousseau, Alfama crée un spectacle pour enfants qui raconte l’histoire du quatuor à cordes. Ainsi, naît " Le Rêve d’Ariane ", qui s’est donné plus d’une centaine de fois en France, Belgique et Luxembourg.

Quant à la violoniste Shirly Laub, elle est admise au Conservatoire de Bruxelles dès l'âge de 11 ans. Elle poursuivra comme élève de Philippe Hirschhorn à Utrecht. Violon solo du Royal Philharmonic Orchestra à Londres entre 1998 et 2005, elle est régulièrement invitée en tant que concertmeisterin à la BBC et dans de nombreux orchestres belges, français, hollandais, espagnols et coréens. Elle est cofondatrice de l'ensemble Oxalys et professeur de violon au Conservatoire de Bruxelles. Oui, Shirly Laub a tout d'une femme (d')orchestre !

Marc Coppey (18/05)

Marc Coppey est violoncelliste et directeur musical de l’orchestre les Solistes de Zagreb. Il attire l’attention du monde musical en remportant à 18 ans les deux plus hautes récompenses du concours Bach de Leipzig. Yehudi Menuhin le remarque. Il fait alors ses débuts à Moscou puis à Paris dans le trio de Tchaïkovski avec Yehudi Menuhin et Victoria Postnikova. Rostropovitch l’invite au Festival d’Evian et, dès lors, sa carrière internationale de soliste se déploie avec les plus grands orchestres.

Le répertoire de Marc Coppey illustre sa grande curiosité. S’il donne fréquemment l’intégrale des Suites de Bach et le grand répertoire concertant, il fait aussi connaître bon nombre d’œuvres plus rares. Il a notamment assuré la création française des concertos de Carter, Mantovani et Tüür.

En novembre 2009, Marc Coppey est choisi pour jouer Bach à Paris, place de la Concorde, à l'occasion du 20e anniversaire de la chute du mur de Berlin. En mars 2015 Marc Coppey donne en première audition à la Philharmonie de Paris une dizaine d'œuvres pour violoncelle solo des plus grands compositeurs d'aujourd'hui en hommage à Pierre Boulez à l'occasion de son 90e anniversaire.

Raphaël Merlin (19/05)

Raphaël Merlin affirme dès son plus jeune âge un désir de diversité en musique. Violoncelle, piano, piano-jazz, écriture, composition, analyse, direction d'orchestre, orchestration, musique de chambre, arrangement, enseignement...

Il débute sa formation musicale au CNR de Clermont et développe rapidement un amour de la polyphonie et de l'improvisation, qui l'amèneront tout naturellement au jazz et à ses premières compositions ; il s’évade parfois de ses études accompagnant une chorale à la guitare, écrivant quelques chansons, infiltrant un big-band ou encore fondant un quartet de jazz... Quelques concours de composition plus tard, ses premiers diplômes de conservatoire en poche et âgé de 15 ans, il emménage à Paris et y contracte le virus de la direction d'orchestre.

La musique de chambre, d’abord pratiquée en famille, occupe rapidement une part centrale de son activité notamment depuis son entrée, en 2002, dans le remarquable Quatuor Ebène.

 

Anne Gastinel (20/05)

Née en 1971, Anne Gastinel commence le violoncelle à l’âge de 4 ans. Elle entre au Conservatoire de Lyon à 11 ans ; elle y remporte le Premier Prix en 1986 et est admise la même année en troisième cycle au Conservatoire de Paris. Elle se perfectionne auprès de Yo-Yo Ma, János Starker et Paul Tortelier, qui marqueront profondément son évolution personnelle et musicale.

Elle remporte de nombreux prix dans les grands concours internationaux et commence dès lors à se produire dans toute l’Europe, définitivement révélée au grand public lors du Concours Eurovision 1990. Elle joue dans les plus belles salles et s’y produit aux côtés de grands maîtres : Yehudi Menuhin, Mstislav Rostropovitch ou Kurt Sanderling. Ses nombreux enregistrements sont couronnés des plus hautes distinctions.

En 2006, Anne Gastinel reçoit la Victoire de la musique dans la catégorie " Soliste de l’année " (après avoir obtenu les trophées " Jeune Talent " et " Meilleur enregistrement "). Reconnue par les plus grands comme l’ambassadrice du violoncelle, elle est choisie en 1997 par Marta Casals Istomin pour jouer pendant un an le mythique Matteo Goffriller de Pablo Casals. Anne Gastinel est professeur au Conservatoire de Lyon depuis 2003.

Newsletter Musiq'3

Restez informés chaque lundi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK