Concert

Du lundi au vendredi sur Musiq3

Plus d'infos

Festival de Stavelot 2011 : A.Ibragimova, L.Berthaud, H.Demarquette et A.Korobeïnikov : Mendelssohn, Mahler et R.Strauss

Chaque semaine de juillet et d'août, c'est un grand Festival d'été qui est à l'honneur.

Cette semaine du lundi 3 août au vendredi 7 août, c'est le Festival de Stavelot qui est notre invité d'honneur dans nos Concerts de 13h et 20h, à travers une sélection de huit concerts d'archives, enregistrés de 2011 à 2019, par les équipes de Musiq3.

Ce vendredi 7 août à 20h, pour clore cette évocation du Festival de Stavelot, nous vous proposons une nouvelle diffusion d'un concert enregistré le 10 août 2011, au réfectoire des Moines de l'abbaye de Stavelot.

Il réunissait un quatuor avec piano, constitué d' Alina Ibragimova au violon; de Lise Berthaud à l'alto; d'Henri Demarquette au violoncelle, et d'Andreï Korobeïnikov au piano.

Au programme, les premiers opus de trois grandes Maîtres :

F.Mendelssohn - Quatuor pour piano et cordes n°1 op. 1

G.Mahler - Mouvement de Quatuor
R.Strauss - Quatuor pour piano et cordes op. 13

Le violoncelliste Henri Demarquette sera notre invité, en direct, ce vendredi dès 20h, pour évoquer le souvenir de cette soirée de concert.

 

 Le Festival de Stavelot, c'est l'aîné des sept Festivals de Wallonie. Né en 1958, il est, depuis sa création, exclusivement consacré à la Musique de chambre.

Fondé par le compositeur stavelotain Raymond Micha (1910-2006), le Festival est aujourd'hui emmené par sa Présidente Suzanne Micha (photo), la fille de Raymond Micha. 

Elle est entourée de toute une équipe, dont ses deux filles : Françoise et Cécile Longrée (photo), ainsi que de Jérôme Lejeune, son Directeur artistique. Mais "Stavelot", c'est également toute une équipe de bénévoles, dont font d'ailleurs partie les petits-enfants de Suzanne Micha.

Le Festival de Stavelot, c'est donc une belle histoire de famille, qui a débuté bien avant la création du Festival, en 1958. Dès les années 1920, Octave Micha, le père de Raymond Micha (ndlr. : fondateur du Festival), lui aussi homme de Musique fait le premier, le pari de donner à entendre de la Musique de chambre dans la région.

Et si Stavelot est une terre de fanfares, depuis des générations, personne n'avait eu, -avant lui-, l'idée de proposer du répertoire de chambre dans la région. C'est ainsi qu'Octave programmera, -par exemple-, le quatuor de Ravel, dans les années 20, c'est à dire une petite vingtaine d'années après sa création en 1903.

Un pari audacieux, et dont l'avenir dira que l'homme avait du flair, et... du goût !

Ami de Joseph Jongen qui avait une maison de vacances dans la région, Octave et Raymond seront d'inlassables promoteurs du répertoire classique dans la région, et singulièrement de celui de la Musique de chambre.

Arthur Grumiaux (1921-1986), ami de Raymond Micha sera l'un des plus illustres ambassadeurs du Festival de Stavelot, où il se produira à de nombreuses reprises.

Près d'un siècle après Octave Micha, et 62 ans après la création du Festival de Stavelot, c'est aujourd'hui un rendez-vous international de la Musique de chambre en Europe

Les plus grands musiciens y sont venus, les grands de demain y sont en ce moment.

Car Stavelot, c'est aussi une équipe visionnaire, qui forte de sa culture musicale, de son expérience, et de son instinct a repéré de grands chambristes, bien avant tout le monde.

Renaud et Gautier Capuçon, par exemple en ont été les invités, bien avant des festivals... français !

Stavelot, c'est donc aussi un lieu de découverte de jeunes talents, et un lieu d'excellence.

Enfin, il serait impensable de terminer l'évocation de cette manifestation sexagénaire, sans insister sur le sens de la convivialité de ce festival. A Stavelot, tout le monde est important : les artistes, d'abord, le public bien sûr, mais aussi tous ceux qui travaillent dans l'ombre : les bénévoles à l'accueil, en cuisine, ou au bar. Les accordeurs de piano, les hommes et femmes de radio, et de la presse écrite...

Ici, il n'y a pas de privilégiés, car tous le sont ! Ceux qui se rendent au Festival de Stavelot y sont les bienvenus, et y seront choyés.

Bonne écoute !

Réalisation et présentation : Laurent GRAULUS

 

 

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK