Chronique littérature

Plus d'infos

CHRONIQUE LITTERAIRE - "Un monde à portée de main" de Maylis de Kerangal

CHRONIQUE LITTERAIRE - "Un monde à portée de main" de Maylis de Kerangal
CHRONIQUE LITTERAIRE - "Un monde à portée de main" de Maylis de Kerangal - © Tous droits réservés

Une leçon de peinture peut parfois être une leçon de vie...

Après son roman Réparer les vivants, qui a bouleversé des milliers de lecteur et a remporté pas moins d'une dizaine de prix littéraire, Maylis de Kerangal explore dans son nouveau roman "Un monde à portée de main" (Verticales).

C'est un roman qui risque de désarçonner les lecteurs à plus d'un titre, notamment par le sujet qu'il aborde.

Sa jeune héroïne se forme à l'Institut de peinture de la rue du Métal à Bruxelles, réputé dans le monde entier pour l'art du trompe-l'oeil. Un art de la copie, un mentir-vrai, qui nous emmène dans la cité du cinéma à Cinecitta, à Moscou et dans la copie de la grotte de Lascaux.

Il y a certes quelques longueurs mais qui ne gênent absolument pas le lecteur qui se laisse porter par le récit. Maylis de Kerangal a ce talent de donner de la matière à la langue française, de la mette en mouvement et surtout de l'incarner, et c'est par là que l'on peut vraiment entrer dans le roman.

Sophie Creuz nous parle de son coup de cœur littéraire de la semaine. Une chronique à écouter en intégralité ci-dessous.

Newsletter Musiq'3

Restez informés chaque lundi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK