Chronique Classique en prime

Plus d'infos

Pourquoi les musiciens coréens excellent-ils aux Concours internationaux ?

Il existe depuis plusieurs années un Mystère musical coréen, à savoir le mystère qui entoure la présence de plus en plus importante depuis une vingtaine d’années de candidats coréens dans de grandes compétitions internationales telles que le Reine Elisabeth, où ils représentent à peu près 25% des candidats.

Le documentaire de Thierry Loreau et Pierre Barré est à découvrir sur Auvio

Non seulement ils sont nombreux à participer aux Concours internationaux, mais ils sont également de plus en plus régulièrement aux premières places de ces grands concours. Alors, cette année au Concours Reine Elisabeth, cela n’a pas été le cas – puisque les trois premiers prix ont été remportés par une Américaine, un Canadien et un Américain – mais en 2011, pour la première fois dans l’histoire du Concours Reine Elisabeth, une Coréenne accédait à la première place du classement, c’était la soprano Haeran Hong. Ont suivi ensuite en 2014 et 2015 Sumi Hwang, elle aussi soprano, et la violoniste Ji Young Lim.

Comment se fait-il que les jeunes musiciens coréens soient aussi nombreux dans les grands concours ? Derrière ce succès, il y a beaucoup de travail.

Ce qui a rendu cet investissement possible de la part de ces jeunes, c’est d’abord une décision du gouvernement prise à la fin du XXe siècle : La culture serait la richesse du pays au XXIe siècle. Pour atteindre cet objectif, ils ont débloqué les budgets nécessaires, développé et mis sur pied des infrastructures qui offrent des formations très poussées dans différentes disciplines artistiques, dont la musique. Tout le monde participe à cet élan, le gouvernement, les jeunes mais aussi les parents de ces jeunes.

Le documentaire Le mystère coréen de Thierry Loreau et Pierre Barré explore en quatre étapes l’ascension des musiciens coréens : la formation à Séoul depuis l’éveil musical précoce jusqu’à la maîtrise technique parfaite de l’instrument, l’apprentissage de l’expressivité au contact des grands maîtres occidentaux à la Hochschule für Musik de Munich, l’esprit de compétition révélé dans les coulisses du Concours Reine Elisabeth et enfin la consécration dans la vie professionnelle musicale internationale sur la scène du Théâtre royal de la Monnaie.

Un documentaire qui aura bientôt une suite, dont le tournage débutera de quelques mois, qui sera réalisé également par Thierry Loreau et Pierre Barré. Welcome Korea suivra de grandes stars coréennes de la musique classique, on verra comment elles se plongent dans l’univers des grands compositeurs européens du XVIIIe au XXe siècle, comment ils vivent leur déracinement et leur vie itinérante.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK