Chronique cinéma

Plus d'infos

"Tout simplement noir", un film césarisé qui aborde le vivre ensemble, le racisme et la crise identitaire

Comme chaque mercredi, Nicolas Buytaers nous propose sa sélection de sorties DVD et streaming pour nous faire patienter jusqu’à la réouverture des cinémas. Et il commence par présenter l’un des films récemment césarisés, "Tout simplement noir".

Tout simplement noir

"Tout simplement noir" raconte la vie de JP qui est tout simplement noir. Mais pas seulement. JP est aussi un acteur raté de 40 ans qui décide d’organiser une grande marche en faveur des Noirs de France soit l’équivalent hexagonal du Black Lives Matter américain. Pour réussir cette action, JP part donc à la rencontre des "Noirs" connus du pays, des artistes, des chanteurs, des acteurs, des humoristes et cette démarche ne va pas faire que des heureux…

Sortie au début de l’été dernier, "Tellement noir" a été la comédie de 2020. Réalisée par Jean-Pascal Zadi, le JP du film, ce film est réussi non seulement parce qu’il est drôle, terriblement caustique mais aussi et surtout parce qu’il est intelligent. On n’a jamais aussi bien causé du vivre ensemble, du racisme et de la crise identitaire. Ce film est insolent, décalé, burlesque et il vous fera réfléchir (mais sans prise de tête).

Avec ses allures de faux documentaire, "Tellement noir" est un vrai film, sorte de 50 nuances de noir car il n’existe pas une seule et unique façon d’être noir comme il n’existe pas une seule et unique façon d’être blanc. Zadi joue sur les nuances, il s’amuse de nos contradictions et nous fait rire avec ce casting de fou à travers lequel vous croiserez entre autres Fabrice Eboué, Lilian Thuram, Eric et Ramzy, Joey Starr, Claudia Tagbo, Stéfi Celma et Matthieu Kassovitz.

Et "Tellement noir" vient d’être récompensé par le César du Meilleur jeune espoir masculin, attribué à Jean-Pascal Zadi, à 40 ans, il n’est jamais trop tôt ni trop tard.

Justice League, The Snyder Cut

Et voici une ressortie très particulière, celle du film Justice League. Un film dans lequel on retrouve Batman qui monte une équipe de super-héros parmi lesquels il y a Wonder Woman, Flash, Cyborg, Aquaman et, bien entendu, Superman, revenu d’entre les morts ! Cette super-team s’unit pour empêcher une invasion extraterrestre et la destruction de la planète. Tatatatin…

Un film diffusé en salles dans le monde entier en 2017 et qui avait été, à l’époque, fort critiqué et descendu en flammes, à juste titre. Jugé trop mou, trop simpliste, un poil niais, bête et sans intérêt, les fans de la saga étaient déçus. Un résultat et une déception qu’on pourrait expliquer par le renvoi en plein tournage du réalisateur Zack Snyder. C’est lui qui, depuis les premiers épisodes, avait lancé et donné un nouveau souffle épique à la saga Superman (super-héros de la maison d’édition DC Comics) pour la Warner en collaboration avec Christopher Nolan qui avait relancé, de son côté, Batman.

Suite à ce limogeage (Snyder ayant été remplacé par Josh Whedon pour sauver les meubles et le tournage en cours), les internautes avaient crié au scandale réclamant plus que jamais la version de Zack. Après un an de travail pour l’intéressé – et avec un budget de 70 millions de dollars -, le rêve des millions de fans de la franchise est devenu réalité et est à vivre en streaming avec cette ressortie tout simplement intitulée "Justice League, la version de Zack Snyder" ! Une version augmentée d’une dizaine de scènes, avec de nouveaux personnages, un nouveau design et d’autres éléments de décors. Une version beaucoup plus intéressante car plus sombre, à la Batman de Nolan, avec un Superman au costume… Noir (fini le bleu et rouge). ENFIN !

Les frères Sisters

Il s’agit du premier film américain du réalisateur français Jacques Audiard, porté par Joaquin Phoenix et John C. Reilly. Ce sont eux les frères Sisters ou en anglais dans le texte "The Brothers Sisters" ! Deux cow-boys, deux loosers, qui sont engagés pour retrouver la formule secrète d’un chimiste qui permettrait de découvrir immédiatement de l’or dans l’eau, en rivière. Et en pleine ruée vers l’or, voilà le genre de secret qui en vaut, de l’or !

Western poussiéreux qui sent bon le western spaghetti, "Les frères Sisters" rend un bel hommage à ce genre si particulier. Assez classique mais esthétique, laissez-vous emporter dans cette balade à travers l’Ouest sauvage aux côtés de ces bras cassés. Dépaysement et drôleries garantis !

A voir sur Auvio

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK