Chronique cinéma

Plus d'infos

Josep, un film d’animation poignant et poétique sur le dessinateur Josep Bartoli

Comme chaque mercredi, Nicolas Buytaers nous présente sa sélection de film à découvrir en DVD et en streaming. 

Antoinette dans les Cévennes

Dans cette comédie, nous suivons l’histoire d’Antoinette, qui est institutrice. Elle a un amant, un homme déjà marié, qui se prénomme Vladimir, et qui n’est autre que le père d’une de ses élèves. Alors qu’il lui a promis des vacances torrides, rien qu’à deux, Vlad annule à la dernière minute pour partir marcher dans les Cévennes avec sa femme et leur fille. Antoinette, sans trop réfléchir, va prendre ses clics et ses flaps (flaps) pour les Cévennes et faire une surprise à Vladimir. Mais sur la route, elle va rencontrer… Patrick ! Et Patrick… C’est un âne !

Première bonne nouvelle : tous les ânes ne s’appellent pas Martin. Deuxième bonne nouvelle : ce film ce n’est pas réellement le remake de "La vache et le prisonnier" avec Fernandel et Marguerite mais on s’en rapproche. Les relations homme-bête ou plutôt les relations humaines entre la femme et l’animal sont mises à mal dans cette comédie de situation, à l’humour très physique.

Cette comédie de Caroline Vignal aurait dû représenter la France au Festival de Cannes. Un festival qui avait fait le pari de l’humour pour changer. Malheureusement la Covid-19 est passée par là mais heureusement il reste l’humour et ce film porté par Laure Calamy – adorée dans la série "10 pour cent". Un film qui s’offre aussi huit nominations à la 46e Cérémonie des Césars, qui se déroulera le 12 mars prochain à l’Olympia, à Paris. "Antoinette dans les Cévennes" fait donc figure de favori avec autant de nominations dont celles de la Meilleure actrice pour la pétillante Laure Calamy et du Meilleur film. Rien pour Patrick, c’est dommage !

Un film qui vous fera aussi découvrir les Cévennes si vous ne connaissez pas et comme on peut plus voyager, c’est plutôt bon !

Josep

Nous sommes en 1939 et nous suivons Josep, qui est espagnol. Il fuit son pays et surtout le régime dictatorial de Franco. Le voilà migrant sur les routes de France où il est arrêté, embarqué et fait prisonnier dans un camp. Et dans ce camp de la honte, Josep n’a qu’une seule échappatoire, le dessin !

Ce film d’animation est réalisé par le dessinateur de presse français Aurel, qu’on connaît surtout pour son travail publié dans Le Monde et Le Canard Enchaîné. Après avoir publié énormément de dessins mais aussi des bandes dessinées, ce film est son premier long-métrage. Mais ce n’est pas une fiction. "Josep" raconte en version animée l’histoire de Josep Bartoli, dessinateur et caricaturiste né à Barcelone en 1910.

Un film à voir absolument. D’abord parce que cette histoire de 1939 résonne plus que jamais avec ce qui se passe aujourd’hui. Ensuite, parce que ce film d’animation est tout aussi poignant que beau. Il contient pas mal de poésie comme pour contrebalancer les horreurs vécues dans les camps par tous les réfugiés espagnols. Enfin, qui dit animation, dit voix de doublage. Et pour doubler ses personnages, Aurel a fait appel à un casting cinq étoiles comprenant Sergi Lopez, François Morel, Gérard Hernandes, Bruno Solo et Valérie Lemercier.

Vous pouvez découvrir ce film en ligne dans le cadre du Festival Anima. Un festival qui aurait dû avoir lieu à Bruxelles dans nos salles de cinéma mais, là aussi, Covid oblige, le festival s’est adapté en proposant une version en ligne, en streaming. Toutes les infos sont disponibles sur le site www.animafestival.be !

Songbirg

Un film catastrophe bien dans l’air du temps pour combattre notre époque anxiogène. Un film à voir sur quasi toutes les plateformes de streaming. Ce film s’intitule "Songbird".

Nous sommes en 2024, donc dans un futur très très proche. Voilà quatre ans qu’un terrible virus a frappé la planète. Voilà quatre ans que le monde entier est confiné. Mais réellement confiné, personne ne peut sortir de chez lui ou presque. Nico est coursier à vélo à Los Angeles. Il travaille dehors car il est immunisé. Nico est amoureux de Sara. Ils aimeraient tellement se toucher, se prendre dans les bras, s’embrasser. Mais non… Sara est suspectée d’être malade et alors qu’elle est emmenée dans un camp, Nico va tout faire pour la sauver !

Voici donc une romance, du Roméo et Juliette, sur fond de pandémie. Ce film catastrophe mais pas catastrophique est réalisé par le producteur Michael Bay, un habitué du genre explosif – on lui doit "Transformers", "Bad Boys", "Armageddon". Ce fut surtout le premier film à avoir été tourné pendant la crise sanitaire d’avril dernier à Hollywood. Alors oui, on peut le critiquer parce qu’il joue avec et sur nos peurs. Mais pour Nicolas Buytaers, il joue surtout un excellent rôle cathartique car il est plein d’espoir et d’amour (et d’effets spéciaux réussis) !

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK