Chronique cinéma

Plus d'infos

Des séries à dévorer, entre le thriller psychologique de The Undoing et la super héroïne Batwoman

Comme tous les mercredis, Nicolas Buytaers présente ses coups de cœur dans les sorties DVD de la semaine. Et cette semaine, il a concocté une chronique spéciale séries, un format qui ne cesse de plaire.

À lire aussi : Ces critiques ciné critiquées

The Undoing

"Il arrive parfois qu’on s’égare mais quoi qu’il se passe, il faut rester le même, il faut rester entier !" Voilà comment commence la bande-annonce de la série The Undoing, un titre que l’on pourrait traduire par "La défaite". La défaite d’un couple, formé par Grace et Jonathan Fraser, incarnées par Hugh Grant et Nicole Kidman. Les Fraser sont beaux et riches. Ils ont tout pour réussir et ils ont tout réussi. Il est docteur, elle est thérapeute. Grace a un don, une sorte de sixième sens qui lui permet de détecter chez les autres leurs vices… mais visiblement, ce don ne fonctionne pas avec les personnes qui lui sont proches. Un drame va totalement remettre en cause l’équilibre si parfait de leur vie : la mort atroce et violente de la maîtresse de Jonathan.

Qui est coupable ? La réponse vous sera donnée au terme de six épisodes de 60 minutes. "The undoing" est une mini-série balancée entre le polar, le thriller, le drame psychologique et la série judiciaire. Si vous avez aimé "Big little lies", aussi avec Nicole Kidman, vous allez adorer "The Undoing " (deux séries que l’on doit à David E. Kelley). C’est le genre de série qui gratte le vernis pour révéler les atrocités qui se cachent en dessous.

Même si les premiers épisodes sont un peu lents, "The Undoing" est une série classique, sombre, chic, élégante et prenante. Avec une Nicole Kidman toujours aussi insaisissable, à la fois tendre et dure… Quant à Hugh Grant, on sent qu’il prend plaisir à jouer ces personnages troubles bien loin du héros romantique qu’il a été plus jeune ! "The Undoing" est une série HBO à suivre donc en DVD !

Star Trek : Picard

Qui l’eut cru ? Des années après avoir pris sa retraite, le légendaire Capitaine Picard reprend du service pour sauver une jeune fille mais aussi la Terre et qui sait, l’univers entier. Avec lui, tout est possible ! Jean-Luc Picard est l’un des héros de la galaxie Star Trek soit l’une des galaxies les plus riches et foisonnantes de l’Histoire de la télévision.

Au départ, "Star Trek" est une série de science-fiction créée en 1966 et qui ne compte pas moins de 759 épisodes. Dans cette série originelle, on retrouve le Capitaine Kirk et son acolyte Spock, le Vulcain aux oreilles pointues, respectivement joués par William Shatner et Leonard Nimoy. Cette série a tellement cartonné qu’elle a fait des petits et six autres déclinaisons de cet univers sont nées dont une version en dessins animés. La série "Star Trek : Picard " n’est autre que le septième spin-off, une septième déclinaison – et pas besoin d’avoir vu et revu toute la saga pour comprendre ce qu’il s’y passe. Et encore, vous devez rajouter à cela dix films de sortis au cinéma et une trilogie remake. Sans oublier, les livres, les bandes dessinées et les jeux vidéo. C’est du jamais vu !

En attendant, le retour de Jean-Luc Picard est terriblement intéressant d’abord parce qu’il agît comme un sage avec des questions intelligentes et des réponses posées et sensées. Dans cette première saison, on parle d’un amour perdu, d’un passé lointain qui le rattrape, d’erreurs qu’il faut accepter pour aller de l’avant. On y évoque tout simplement cette rédemption que nous cherchons presque tous. Ensuite, cette série est belle à regarder. Ce mélange de prises de vues réelles dans de magnifiques décors naturels combinées à des effets spéciaux bluffants, ça épate ! Et c’est à découvrir en DVD ou en streaming.

Batwoman

Il existe à Gotham City un équivalent féminin à Batman. Et elle est beaucoup plus badass que l’homme chauve-souris. Batwoman c’est Kate Kane. Alors que Batman a déserté Gotham, à l’heure où les méchants reprennent de plus en plus de pouvoir dans la ville, Kate a décidé d’appliquer sa propre justice sous le costume de Batwoman. Mais quand débarque Alice, une méchante aussi folle que le Joker jadis, Batwoman va devoir combattre ses propres démons !

Des combats de rue hyper stylisés, une intrigue à rebondissements, des questions de société aussi variées et diverses que l’homosexualité (avec un triangle amoureux assez rare en télé) et le totalitarisme, voilà de quoi se compose cette première saison efficace de Batwoman. Une saison à suivre en DVD grâce à Warner Home Vidéo.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK