Chronique cinéma

Plus d'infos

Covid-éo-Club : rêve de Cinéma ou Cinéma de rêve ?

Comme toutes les semaines, le COVID-éo-CLUB de Musiq3 vous ouvre ses portes sur un thème et les films qui lui sont liés. En ces temps de confinement, l’escapade, la sortie, la fuite voire la fugue sont plus que fantasmées donc je vais vous parler du rêve au Cinéma.

"Le Cinéma c’est inventer le rêve !" Je pourrais facilement me cacher derrière cette déclaration de Georges Méliès, le premier des grands magiciens du Septième Art. Par fainéantise, en prenant au pied de la lettre ces quelques mots, je pourrais donc vous citer toute la liste des films sortis depuis la création du Cinématographe. Merci, bon film, bon confinement, au revoir !

Mais au-delà de cette fainéantise légendaire, jouons le jeu de notre COVID-éo-CLUB avec une liste, non-exhaustive, de films qui évoquent le rêve au Cinéma… Le premier qui me vient à l’esprit c’est Inception de Christopher Nolan avec Léonardo DiCaprio, film sorti en 2010 déjà. Souvenez-vous, Léo y interprétait un voleur d’informations cachées au plus profond de nos subconscients. Et il y parvenait lors d’une séance de rêve partagé(e). Balancé entre le thriller et le film de science-fiction, Inception est une merveilleuse réussite, tant sur le fond que sur la forme. Aujourd’hui encore, ce film inspire d’autres réalisateurs alors qu’une armada de Sigmund Freud aguerris n’arrive toujours pas à nous expliquer si à la fin… attention je m’apprête à spoiler voire divulgâcher sa conclusion… Léo rêve ou pas ! ?

En attendant, juste comme ça, ouvrons une parenthèse… Il vous est peut-être arrivé de rêver d’une star de cinéma comme Léonardo DiCaprio ! ? Je vous rassure, il n’y a rien de grave à cela. Que du contraire. Rêver d’une star signifierait qu’on a besoin de se faire de nouveaux amis ou qu’un besoin de changer de vie se manifesterait. Changer de vie, en pleine période de covid-19, oui, je crois que c’est urgent… Fermons la parenthèse !

Rêve ou cauchemar ! ?

Trouver un film qui évoque le Rêve au Cinéma n’est pas évident car il existe plusieurs types de rêve… Entre les fantasmes, les hallucinations, les images obsédantes voire les effets hypnotiques, quel héros rêve pour de bon ? Néo, dans Matrix des frères Wachowski, sorti en 1999, avant de percer les secrets de la Matrice, rêve-t-il ou est-il plongé dans un état second (sorte de coma artificiel) pour ne pas percevoir la réalité du monde dans lequel il vit ? "Néo, as-tu déjà fait un rêve encore plus vrai que la réalité", lui demandait Morpheus avant de lui proposer une pilule rouge et une pilule bleue. La rouge vous sort du rêve pour une (triste) réalité, quant à la bleue, elle vous renvoie à votre vie rêvée… Alors, la bleue ou la rouge ?

Dans l’excellente comédie dramatique La vie rêvée de Walter Mitty, Ben Stiller – à la fois réalisateur et acteur principal -, rêve-t-il ou fantasme-t-il ces multiples vies ? Une chose est certaine, que ce soit ce remake (sorti en 2013) ou sa version originale (sortie en 1947 avec Danny Kaye), ce film célèbre le voyage et place l’imagination au pouvoir. Il y a tout dans cette histoire, de l’aventure, de l’évasion, de la romance, du suspens… Bref une vie de rêve… pour un film de rêve !

Notez encore que certains rêves au Cinéma virent rapidement au cauchemar. Comme dans les films de David Lynch dont l’un des plus troublants reste Lost Highway (1997). Situé à la limite de l’œuvre expérimentale, ce film noir raconte l’histoire d’un jazzman, Fred Madison. Il soupçonne sa femme de le tromper après avoir reçu quelques vidéos d’elle assez compromettantes. Accusé et condamné pour le meurtre de celle-ci, Fred va alors échapper à la mort et vivre dans un autre corps une autre vie… comme dans un rêve ou plutôt comme dans un cauchemar !

Autre rêve, autre cauchemar… celui du monstre Freddy dans la saga Les griffes de la nuit de Wes Craven (le premier est sorti en 1984). Le tueur en série Freddy Krueger, reconnaissable entre mille avec son chapeau mou, son pull en laine rouge et vert, sa peau brûlée et son gant de cuir aux multiples griffes, hante les rêves des ados pour mieux les assassiner. Ce méchant est une véritable star de la Pop Culture. Que ce soit au Cinéma avec 8 films (où Freddy est interprété par Robert Englund) et 1 remake (sorti en 2010, sans Englund mais avec Jackie Earle Haley), en série télé, en jeux vidéo ou en BD, ses (més) aventures ont toujours cartonné. Il faut dire qu’il s’est battu avec tout le monde… même avec Jason (la star de la saga Vendredi 13) et les Ghostbusters (dans un court-métrage disponible sur Internet) !

Ne vous fiez pas au titre du drame de Darren Aronofsky… Requiem for a Dream (2000). Le rêve en question est ce paradis artificiel imaginé par trois junkies à l’héroïne. Entre dépendances, hallucinations, paranoïas et délires, ce Requiem est glauque… Véritable claque visuelle, ce film fait encore l’objet d’études dans certaines facultés de psychologie pour l’étude des comportements des toxicomanes. Et il est aussi projeté dans les lycées américains afin de sensibiliser la jeunesse aux problèmes liés à la drogue !

Ouvrons encore une parenthèse… Vous devez savoir que la Journée Mondiale du Rêve a lieu chaque année le 25 septembre. En 2020, ce sera un vendredi… une journée qu’on rêve sans mesures de sécurité ni distance sociale… mais avec de bons films. Fermons à nouveau la parenthèse…

Dans un rayon plus joyeux et poétique, le meilleur film sur les rêves est dû à ce génial bricoleur d’images… Michel Gondry. Bah oui, comment évoquer le rêve au Cinéma sans parler de La Science des Rêves, sorti en 2006 ? ! Dans ce conte romantico-fantastique, Stéphane compense sa vie des plus banales par d’incroyables rêves. Mieux encore, face à ses caméras en carton, il s’invente une émission de télévision sur… le rêve. De la magie, de la douceur et de l’humour, tel est le tiercé gagnant de cette comédie où Gael Garcia Bernal chevauche un drôle de canasson en compagnie de Charlotte Gainsbourg. Le rêve quoi !

Mais je m’en voudrais encore de ne pas vous mettre en tête cette chanson culte pour toute une génération. Quand Adèle m’a proposé ce thème du rêve au Cinéma, j’ai aussi tout de suite pensé à elle… enfin à lui… enfin à eux… Lui ? Aladdin qui vit un rêve dans le long-métrage éponyme des Studios Disney. Eux ? Lui et Jasmine sur leur tapis volant tendrement enlacés en pleine nuit au-dessus des rues d’Agrabah… "Je vais ouvrir tes yeux aux délices et aux merveilles de ce voyage en plein ciel… au pays du rêve bleu", avance d’abord le jeune homme. La suite, vous la connaissez ! ? Allez tous en chœur avec moi… "Ce rêve bleu, c’est un nouveau monde en couleurs où personne ne nous dit c’est interdit de croire encore au bonheur !"

Et vous ? Vous pensez à quels films de rêve ou vous rêvez à quel film ?

Bon film, bon confinement !

Newsletter Musiq'3

Restez informés chaque lundi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK