Chronique cinéma

Plus d'infos

CHRONIQUE CINEMA avec Vice, Sang froid et Mirai, ma petite soeur

CHRONIQUE CINEMA avec Deux fils, Le chant du loup, The old man and the gun
4 images
CHRONIQUE CINEMA avec Deux fils, Le chant du loup, The old man and the gun - © Tous droits réservés

Cette semaine dans sa chronique cinéma, Nicolas Buytaers nous parle de vice, de violence et de douceur

Une chronique cinéma à écouter dans son intégralité ci-dessous.

Vice

George propose à Dick une place de vice-président mais pour Dick, vice-président c’est le job le plus barbant de la terre… à moins que… à moins qu’il ne change les règles ! Et c’est ce que Dick Cheney va faire. Le George en question étant George W. Bush ! "Vice" revient donc sur la vie de cet homme pas comme les autres. Dans l’ombre du président Bush Junior cet homme a réellement dirigé les Etats-Unis et le monde.

"Vice" que vous pouvez traduire par "vice" le contraire de la vertu et/ou "vice" pour "vice-président". Le film "Vice" est donc une satire politique intelligente qui retrace parfaitement le destin de Dick Cheney, mais aussi de sa femme Lynne tout aussi ambitieuse que lui. Lui et sa politique ultra-conservatrice, ses manipulations qui ont amené la seconde guerre en Irak et les profits qu’il en a retirés. Un homme de pouvoir interprété par Christian Bale sous une tonne de maquillage. D’ailleurs le film a reçu ce dimanche l’Oscar du meilleur maquillage !

Mais il n’y a pas que le maquillage qui est réussi, le montage de ce film est tout aussi ludique que surprenant. Bref, il y a là du spectacle et de la réflexion pour cet excellent film grinçant (un peu dense) que l’on doit au réalisateur Adam McKay (qui nous avait brillamment expliqué la crise des subprimes avec le film "Big short") !

Sang froid

Nelson est un homme comme les autres, un honnête père de famille. Conducteur de chasse-neige, il mène une vie tranquille dans une station de sport d’hiver dans le Colorado. Mais un jour, on lui annonce que son fils est décédé. Il a été assassiné par des trafiquants de drogue. Nelson va alors se venger !

De l’action, de l’action et encore de l’action, c’est le trio efficace de ce polar polaire. Ce film n’est autre que le remake américain d’un thriller norvégien réalisé par le même homme, Hans Petter Moland.

Ce qui est réellement intéressant c’est la double vie d’acteur de Liam Neeson qui interprète Nelson. Le grand Liam Neeson qui nous a touché, ému, fait pleurer dans "La liste de Schindler", dans "Nell", dans "Rob Roy", dans "Michael Collins" mais aussi dans "Love actually"… le grand Liam Neeson s’offre une autre carrière de films d’action où il dévisse des têtes, il balance des balayettes taïwanaises, il tue sans remords… où il parvient à être plus féroce et dangereux que Stallone, Schwarzy, Willis et Steven Seagal réunis. À 66 ans, il est plus badass que jamais, méchant, vengeur et cruel !

Mirai, ma petite sœur

Mirai c’est la petite sœur de Kun. En fait jusqu’à l’arrivée de Mirai, Kun, il avait la belle vie… comme tous les grands frères longtemps enfants uniques. Bref, avec l’arrivée de Mirai, ses parents vont un poil le délaisser. Kun va petit à petit s’isoler et au fond de son jardin il va trouver un arbre magique qui l’emmènera à la découverte de son passé (l’enfance de ses parents) et de son futur (l’adolescence de sa sœur) !

"Mirai" est un dessin animé qui parle de l’enfance et de la famille, un film à voir en famille, un film d’animation au charme indéniable !

Newsletter Musiq'3

Restez informés chaque lundi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK