Carrefour des Amériques

Plus d'infos

Carrefour des Amériques - #21 : La Nouvelle-Orléans, New York : "El son latino"

La Nouvelle Orléans vers 1850 (détail), gravure de J.W Hill (Angleterre, 1812-1879) - coll. privée
La Nouvelle Orléans vers 1850 (détail), gravure de J.W Hill (Angleterre, 1812-1879) - coll. privée - © Tous droits réservés

Ce lundi 01/08 à 22h, retrouvez le vingt et unième épisode de votre nouveau feuilleton consacré à la musique cubaine, en collaboration avec les Radios Francophones Publiques (française, suisse et canadienne).

Une grande escapade puisque de Cuba nous rejoignons La Louisiane et New York. La Nouvelle-Orléans, d’abord, qui a longtemps été considérée comme le premier port marchand…de Cuba ! Une ville où se sont longtemps mêlées tant de musiques et, en particulier, les musiques de sa population latino-américaine...

En cette Louisiane, ballotée au XVIIIème siècle entre la France et l’Espagne, avant d’être vendue aux Etats-Unis en 1803 et de devenir le 18ème état de l’Union en 1812. De Gottschalk et ses Contredanses cubaines jusqu’à Scott Joplin et Sidney Béchet, c’est une belle filiation. Ce sont surtout les fanfares mexicaines qui faisaient connaître partout le tango-habanera cubain vers 1860. A New York le pianiste de jazz William H. Tyers en joue en 1890, tout comme Jesse Picket qui l’avait enseigné à Eubie Blake. Les grands compositeurs américains s’y mettent aussi comme George Antheil et Virgil Thomson. Sans parler de Gershwin dans sa Girl Crazy à Broadway où la rumba jongle avec le pasodoble. Le pianiste Jerry Roll Morton insistait : "Ecoutez mes premiers morceaux comme le "New Orleans blues composé en 1902, vous y entendrez cette couleur hispanique".


Production : Marcel Quillévéré


Découvrez les coulisses de la série en vidéo


Le programme musical :

Louis Moreau Gottschalk, Ojos Criollos (Danse Cubaine)
Leonard Pennario, piano
 
Pepe Guízar, Guadalajara
Peña Pechu Mexican Band
 
Ignacio Cervantes, Se fue y no vuelve más, Ilusiones perdidas
Ernán López Nussa, piano
 
William Tyers, Panama
Paragon Ragtime Orchestra
 
Scott Joplin, Solace
Alexander Peskanov, piano
 
Jesse Picket, The Dream
James P Johnson, piano
 
Sidney Bechet, Egyptian Fantasy
Sydney Bechet et son ensemble
 
George Antheil,  Suite pour piano à quatre mains : Habanera (1922) ; The delightful Mad Señorita
Guy Livingston et Philippe Keller, piano
 
George Gershwin, Argentina
Atlantic Dance Orchestra
 
Jerry Roll Morton, Creepy Feeling
Jerry Roll Morton,  piano
 
Virgil Thomson, Sentimental tango N°2
Craig Rutenberg, piano
 
George Gershwin, Girl Crazy - The Land of the Gay Caballero
Chanteurs et Orchestre, Direction John Mauceri
 
Kurt Weill, Tango Angèle
Saxophon Orchester Dobbri (enr. 1928)
 
George Antheil, Transatlantic - Tango
Guy Livingston, piano
 
Ernesto Lecuona, Siboney
Enrique Madriguera et son orchestre (New York 1930)
 
John Alden Carpenter, Tango Américain
Denver Olham, piano

 

A découvrir également sur le site de France Musique

 

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK