A portée de mots

Tous les dimanches de 22:00 à 23:00 sur Musiq3

Plus d'infos

Rencontre avec Jonathan Zaccaï au sujet de son livre "Ma femme écrit" paru chez Grasset

Jonathan Zaccaï
Jonathan Zaccaï - © JF Paga

 

 

Est-on propriétaire du souvenir d’un être aimé ? Après le décès de sa mère, Sarah Kaliski, Vincent décide d’écrire un roman à son sujet quand il découvre avec stupeur que sa femme, actrice comme lui, termine un scénario dont Sarah est l’héroïne. Pour Vincent, nul autre que lui n’a droit à la parole sur sa mère, peintre de talent injustement méconnue, personnalité intense et borderline, avec laquelle il entretenait une relation passionnelle. Ulcéré, il tente en vain de faire renoncer sa compagne, qui devient dès lors son " ennemie " sur le champ de bataille de leur vie professionnelle comme sur celui de l’intimité. Entre eux, leur fils Samuel, que son père paranoïaque, retranché au fond de l’appartement, soupçonne de prendre le parti de sa mère – de même que leurs amis et sa psy. Alors que Vincent commence à percevoir des signes de sa mère et cherche à observer des phénomènes paranormaux, sa femme propose de jouer Sarah à une star … en laquelle Vincent croit reconnaître Catherine Deneuve. Il va tout mettre en œuvre pour faire capoter le film, sans autre succès que d’être mis à la porte de chez lui. L’actrice star le recueille, devenant une étonnante figure maternelle de substitution… Autofiction déjantée ou pure fiction basée sur une relation mère-fils exceptionnelle, Ma femme écrit plonge son lecteur dans la spirale paranoïaque incontrôlable où s’engouffre Vincent, incapable de surmonter la disparition de celle qu’il a tant aimé. Drolatique et poignant, un roman totalement original, implacable loi de Murphy dans laquelle le narrateur, têtu, parano, attachant, s’enferre dans sa folie et détruit peu à peu tout ce qu’il a construit.

Acteur et réalisateur né en Belgique, Jonathan Zaccaï est particulièrement connu pour son rôle de Raymond Sisteron dans la série phénomène Le bureau des légendes. Il envisage d'abord une carrière de réalisateur avant de se tourner vers le métier d'acteur. Après un passage par la publicité, il figure dans de nombreux spots diffusés pour certains en Grande-Bretagne et quelques apparitions au cinéma (La Révolte des enfants) et à la télévision (Lifeline), il campe le petit ami insatisfait de Corinne Debonnière dans Petite Chérie d'Anne Villacèque. Sa carrière lancée, il joue dans Les Déclassés  et Reines d'un jour. Dans des premiers longs métrages, il incarne le compagnon maladroit d'Hélène Fillières dans Bord de mer de Julie Lopes-Curval, et danse Le Tango des Rashevski (2003) pour Sam Garbarski. Le grand public le découvre véritablement aux côtés d'Agnès Jaoui et Karin Viard dans Le Rôle de sa vie (2004), puis dans un rôle de mort-vivant dans Les Revenants (2004) de Robin Campillo. Il partage en 2005 avec Hélène de Fougerolles la tête d'affiche du film Le plus beau jour de ma vie, une comédie populaire sur le mariage. Dans un registre plus noir, il incarne un agent immobilier escroc aux côtés de Romain Duris dans De battre mon cœur s'est arrêté de Jacques Audiard. En décembre 2010, il fait partie du jury de la seconde édition du Festival de Cinéma Européen des Arcs, jury présidé par Thomas Vinterberg, avec notamment la comédienne Connie Nielsen. En février 2011, lors de la première cérémonie des Magrittes du cinéma, il reçoit le Magritte du meilleur acteur pour le film Élève libre. En janvier 2014, il est à l'affiche du film Je te survivrai de Sylvestre Sbille qui a remporté le Magritte du premier film. En 2015, il joue dans la coproduction helvético-québécoise Miséricorde, réalisée par Fulvio Bernasconi.Il s’attache à faire connaître l’œuvre de sa mère Sarah Kaliski, morte en 2010.

https://www.grasset.fr/livres/ma-femme-ecrit-9782246825463

Programmation, signée Jonathan Zaccaï

Antonio  VIVALDI - L’été (Allegro con molto) extrait des Quatre Saisons . Giuliano Carmignola & Sonatori de la Gioiosa marca RV 315. Divox 79404 .

Antonio  VIVALDI - L’Allegro du Concerto pour mandoline en do majeur Rv 425 . Avi Avital & Venice baroque Orchestra . DG 4794017.

Felix  MENDELSSOHN - Le premier mouvement du Concerto pour violon en mi mineur op 64 . Daniel Hope & Chamber Orchestra of Europe sous la direction de Thomas Hengelbrock. DG 4776634.

 Jean-Sébastien  BACH - Extrait de la Suite n°1 en sol majeur BWV 1007 (version flûte à bec) . Franz Bruggen . HM 907071.

 Jean-Sébastien  BACH - Extrait du Concerto en ré mineur pour 2 violons, cordes et basse continue BWV 1043 . Andrew Manze, Rachel Podger & Academy of Ancient music . HM 907155.

Keith  JARRETT - Extrait du Concert à Cologne.  ECM .

Production et présentation : Axelle THIRY

Réalisation : Thierry LEQUEUX

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK