A portée de mots

Tous les dimanches de 22:00 à 23:00 sur Musiq3

Plus d'infos

Rencontre avec Bernard Werber au sujet de "La Planète des chats" : les chats au secours de notre Humanité

Rencontre avec Bernard Werber qui présente son nouveau roman "La Planète des chats"
Rencontre avec Bernard Werber qui présente son nouveau roman "La Planète des chats" - © BELGA/AFP

Depuis la parution des Fourmis, Bernard Werber est un des romanciers les plus lus en France, traduit dans le monde entier, notamment en Russie et en Corée du Sud, où il est un véritable auteur-culte, vendu à plusieurs millions d’exemplaires. Après Demain les chats et Sa Majesté des chats, Bernard Werber termine sa trilogie féline avec la parution, fin 2020, de son nouveau roman, La Planète des chats.

Dans ses livres, Bernard Werber associe science-fiction, polar, mais aussi réflexion philosophique et spiritualité. Habitué des cycles de romans, celui des fourmis, des dieux, des anges, et, celui qui nous intéresse au cours de cette émission, celui des chats, Bernard Werber s’essaye à toutes les formes d’arts, de la BD au long et court-métrage.

Les chats au secours de l’Humanité

Ce troisième opus du cycle des chats est une sorte d’hommage et de réflexion par rapport à la Planète des singes, qui était une projection dans le futur très lointain, alors que La Planète des chats se projette dans un futur proche.

Bernard Werber nous emmène aux Etats-Unis. L’Humanité, affaiblit par une épidémie, est au bord de l’effondrement, confrontée à des guerres civiles. Profitant de cet effondrement de la civilisation humaine, les rats sont progressivement remontés des égouts et des tunnels des métros pour prendre le contrôle. Les chats, et notamment l’héroïne du roman, Bastet, se donnent alors pour mission de sauver l’Humanité. Le récit, qui est raconté par un chat, relate tout d’abord les ravages d’une épidémie qui affaiblirait une partie de l’humanité et ensuite les conséquences de celle-ci, notamment des guerres civiles qui vont venir encore plus affaiblir cette humanité. Les rats vont alors progressivement remonter des égouts et des tunnels de métro et les chats, et notamment l’héroïne Bastet, vont avoir pour mission de sauver l’humanité.

"Il y avait cette idée que nous arrivons à un carrefour historique, dans lequel les chats pourraient nous faire beaucoup de bien, voire nous montrer une voie de sagesse." Explique Bernard Werber.

Le rôle d’un auteur de science-fiction, c’est de prévoir l’avenir, prévoir le mauvais mais aussi prévoir le bon. Je regrette qu’il n’y ait pas plus de sciences-fictions qui apportent des solutions et montrent comment les choses pourraient s’arranger. […] Et La Planète des chats c’est un livre optimiste, ça dit que malgré les épreuves, il y aura toujours des gens qui trouveront des solutions aussi originales et aussi bizarres soient-elles.

Bernard Werber, au micro d’Axelle Thiry, nous parle de son nouveau roman mais nous parle aussi de réalité virtuelle, de savoir universel, de la Renaissance et de l’importance de l’art dans le "Savoir encyclopédique", qui fait "toute la noblesse de l’Humanité".

Programmation musicale

Antonio VIVALDIConcerto "La primavera" en mi majeur, extrait des Quatre Saisons. Concerto italiano sous la direction de Rinaldo Alessandrini. Naïve.

Hans ZIMMERExtrait de la bande originale du film Interstellar. Sony 88875048122.

Jean-Sébastien BACHToccata et fugue en ré mineur BWV 565. Bernard Foccroulle. Ricercar 289.

Wolfgang Amadeus MOZARTDies Irae extrait du Requiem. Chapelle Royale & Collegium Vocale Gent sous la direction de Philippe Herreweghe. Harmonia Mundi 2961620.

WOODKIDIron.

LED ZEPPELINStairway To Heaven.

Jean-Sébastien BACHLe premier mouvement du Concerto pour clavier n°1 en ré mineur BWV 1052. Murray Perahia et l’Academy of Sint Martin in the Fields. SK 89245.

Production et présentation : Axelle THIRY

Réalisation : Manu WAUTIER

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK