A portée de mots

Tous les dimanches de 22:00 à 23:00 sur Musiq3

Plus d'infos

« Divin Vinci. Léonard de Vinci, l’ange incarné », un entretien avec Daniel Salvatore Schiffer

2019 marque le 500e anniversaire de la mort de Léonard de Vinci, génie universel, modèle par excellence de cet âge d’or que fut la Renaissance. Un anniversaire en majesté ! Mais aussi un hommage original et inédit.

Car si, comme l’a dit Oscar Wilde, le dandy fait de sa personne une œuvre d’art vivante, alors Léonard de Vinci en est, tant par son allure que par son esthétique, le plus emblématique des précurseurs, avant même un Lord Brummell, arbitre des élégances, ou un Lord Byron, icône du romantisme. Renouveler en son entier la connaissance que nous avions de Léonard de Vinci, tel est le défi passionnant que relève l’auteur, l’un des meilleurs spécialistes du dandysme. Et en effet, du grand et moderne Léonard, qui inspira jusqu’au « pop art » d’Andy Warhol, c’est cette vie ainsi construite entre l’Italie et la France, depuis sa naissance à Vinci sur les collines de Florence jusqu’à sa mort à Amboise, en passant par Milan et la cour des ducs Sforza, que retrace cet ouvrage unique en son genre. Avec, pour guide, l’analyse de ses principaux tableaux, depuis sa célèbre mais énigmatique Joconde jusqu’à son mystérieux Salvator Mundi, en passant par sa céleste Cène ou son élégiaque quoique sensuel Saint Jean-Baptiste. La vie de Léonard de Vinci illustrée à travers son œuvre, et inversement : tel est l’objet de ce livre, aussi érudit qu’attrayant, conçu sous forme de triptyque biographique, philosophique et artistique. Ce Divin Vinci se conclut par un « manifeste prismatique », où l’auteur en appelle, conformément au prisme de l’intelligence léonardesque, à un nouvel « humanisme esthétique ».
Daniel Salvatore Schiffer est agrégé de philosophie. Humaniste, Italien de naissance mais de culture française, vivant entre Milan et Paris, il arpente les mêmes chemins philosophiques et intellectuels que Léonard de Vinci, dont il lit les écrits dans le texte original. Il enseigne la philosophie de l’Art.

 

Programmation (extraits), signée Daniel Salvatore Schiffer :

Jean-Sébastien BACH O Haupt voll Blut und Wunden extrait de la Passion selon Saint-Matthieu. Collegium Vocale Gent sous la direction de Philippe Herreweghe. HMC 951678.

Giovanni Battista PERGOLESI Qui est homo extrait du Stabat Mater. Barbara Bonney, Andreas Scholl et les Talents lyriques sous la direction de Christophe Rousset. DECCA 4661342.

Gabriel FAUREIn paradisum extrait du Requiem. La Chapelle Royale, Collegium Vocale Gent & l’Orchestre des Champs Elysées sous la direction de Philippe Herreweghe. HMC 901771.

Arvo PARTFratres. Daniel Hope & Deutsches Kammerorchester Berlin sous la direction de Simon Halsey. DG 4790571.

Gregorio ALLEGRI Extrait du Miserere mei. Deus Chœur du King’s College de Cambrige, sous la direction de Stephen Cleobury – Gerald Finley (Cantor). EMI 7470652.

Claudio MONTEVERDI Lamento della Ninfa (Amor). La Chapelle royale de Catalogne sous la direction de Jordi Savall. Astrée E 8546.

Jan GARBAREKVardapet : Ov zarmanali.

Production et présentation : Axelle THIRY

Réalisation : Francis WILLEMS

Newsletter Musiq'3

Restez informés chaque lundi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK