A la limite

Tous les samedis de 11:00 à 12:00 sur Musiq3

Plus d'infos

Quand les "filles et fils de" deviennent plus célèbres que leur père

Il arrive qu'entre un père compositeur et un.e fille/fils compositeur, ce soit la fille ou le fils qui donne la postérité au nom de famille. Si bien qu'au lieu de dire "fils/fille de", on parlera plutôt de "père de".

Ainsi, dans la famille Scarlatti, on parle avant tout de Dominico, le 6e des 10 enfants d'Alessandro. Dominico Scarlatti est connu pour avoir battu Haendel dans une joute musicale au clavecin, pour avoir composé 555 pièces pour clavecin, ... Autant de faits de gloire qui font que Dominico est sorti de l'ombre d'Alessandro, dont on écoute aujourd'hui les pièces pour clavecin en sachant qu'elles sont du "père de".

 

On se représente parfois les relations père-fils sur le modèle de la relation qui unissait Dédale et Icare dans la mythologie grecque. Si Icare (le fils) est mort pour avoir volé trop près du soleil, ce n'est pas seulement par excès de confiance mais parce qu'il voulait s'échapper du labyrinthe et profiter des ailes de cire et de plumes que son père avait construites. Cet épisode prouve que la fierté paternelle peut se transformer en jalousie. Dédale est peut-être jaloux de son fils, qui aura le talent, le courage ou simplement l'occasion de le dépasser, mais il est lui-l'artisan de sa tragédie car son fils (se) brûlera les ailes qu'il aura lui-même façonnées.

Qu'en est-il des relations père-fille ?

Si on connaît le chanteur Giulio Caccini, on ne pense pas à la compositrice Francesca Caccini comme étant la "fille de", surtout depuis qu'on la célèbre comme la première femme ayant composé des opéras, comme par exemple, ce Lasciatemi qui solo (interprété ici par Maria Cristina Kiehr).


À lire aussi : Francesca Caccini, musicienne et compositrice au service de grandes familles


 

Francesca Caccini a connu une carrière suffisamment glorieuse pour être, de l'ensemble des musiciens au service des Médicis, l'artiste la mieux payée de la Cour à partir de 1614. Même si au regard de la postérité et de son concours de notoriété, elle reste moins connue que sa sœur cadette, la compositrice Barbara Strosi, et que son père, Julio Caccini...

 

N'oublions pas Mozart père

Et s'il fallait élire le père le plus connu parmi tous ceux qui ont été éclipsés par le fils, ce serait Léopold Mozart. Au jeu des mérites partagés, on pourrait toujours dire que son fils Wolfgang n'aurait peut-être pas eu un tel génie si Léopold n'avait pas été si bon pédagogue. Et s'il ne fait pas de doute que l'éducation de Wolfgang aura été la chose la plus importante de la vie de Léopold, il serait tout de même réducteur d'écouter sa musique comme si on avait à faire à une musique d'instructeur.


Vous avez aimé cet article ? Alors vous aimerez également l’émission "À la limite".

Cet article est tiré de l’émission "À la limite" produite par la Radio-Télévision Suisse (RTS), diffusée tout cet été sur Musiq3. Elle part aux confins de la grande musique pour venir au secours des œuvres délaissées par les têtes de gondole. Elle est aussi l’occasion d’écouter des morceaux qu’on ne retrouve pas dans les compilations de musique classique, faute d’avoir été consacrés "chefs-d’œuvre absolus".

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK