RTBFPasser au contenu

Trio Spilliaert nous fait découvrir Désiré Pâque, un compositeur belge oublié

Né à Liège en 1867, mort dans la province française en 1939, Désiré Pâque fut, comme César Franck avant lui, de ces Liégeois qui s’expatrièrent dans l’hexagone et finirent même par abandonner sa nationalité belge. Mais avant cela, il voyagea et travailla dans de nombreux pays – Bulgarie, Grèce ou Portugal entre autres – et laissa une production abondante de musique de chambre, mais aussi des symphonies, concertos, messes, mélodies et même un requiem et un opéra.

Une grande partie de son œuvre reste certainement à redécouvrir, d’autant que Pâque était apparemment d’un naturel discret et ne fit pas grand-chose pour se pousser en avant.  On se réjouit que, dans le cadre de la saison de ses trente ans, le label Cypres ait confié à l’excellent Trio Spilliaert l’enregistrement des trois trios à clavier du compositeur oublié : unis sous la bannière du grand peintre symboliste Léon Spilliaert, Jean-Samuel Bez (violon), Guillaume Lagravière (violoncelle) et Gauvain de Morant (piano) servent sa musique avec élégance et conviction.

Les trois trios couvrent une bonne partie de la carrière de Pâques (le premier fut composé quand il avait 36 ans, le dernier à 63 ans) et sont emblématiques de sa liberté de ton, que ce soit dans la succession des mouvements (le deuxième trio, par exemple, commence par un Lentissimo) ou par son système de composition qu’il qualifiait d’ "adjonction-constante " parce qu’il accumulait une suite de thèmes indépendants les uns des autres.

CD Cypres/Outhere

Ecoutez un extrait de l'album

Tentez de remporter un exemplaire

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK