Mozart - Quintettes à cordes - Quatuor Klenke et Harald Schoneweg

Mozart - Quintettes à cordes - Quatuor Klenke et Harald Schoneweg
Mozart - Quintettes à cordes - Quatuor Klenke et Harald Schoneweg - © Tous droits réservés

Si les quatuors de Mozart dévoilent le plus intime de sa personne dans le plus "nu" des formats, celui du quatuor à cordes, que dire de ses quintettes, du moins des cinq écrits pendant la plus grande maturité, de 1787 à 1790…

Tous sont conçus pour la formation rassemblant deux violons, deux altos et violoncelle, le premier alto se voyant souvent confier une sorte de rôle en duo avec le premier violon. Les mouvements lents sont tous de déchirantes déclarations, les menuets de facétieux contrepoids, les premiers mouvements des monuments d’architecture de dimension et de portée symphonique, les finales de pétillantes explosions – même si celui du Quatrième Quintette commence comme une sorte de terrible Requiem.

Certes, Mozart ne s’adressait pas aux amateurs habituels, mais à des musiciens de haut vol capables de saisir toutes les beautés, tous les détails harmoniques d’une hardiesse folle, toutes les phrases cachées ; c’est ce que fait ici avec amour le Quatuor Klenke, auquel s’est joint l’altiste Harald Schoneweg. Chose singulière, le Deuxième Quintette est une transcription pour cordes réalisée par Mozart lui-même à partir de la sombre Sérénade pour vents ; le passage d’une sonorité à l’autre semble changer la musique du tout au tout, le sombre se métamorphosant quasiment en tragique.

© SM/Qobuz

CD Acentus

Retour vers la page des Choix Musiq'3

Newsletter Musiq'3

Restez informés chaque lundi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK