Lars Vogt tout en émotions dans les œuvres pour piano de Janacek

Si ce sont avant tout ses opéras qui ont bâti la réputation internationale de Leos Janacek, le reste de sa musique est tout aussi indispensable. Ses œuvres pour piano, trop rares, sont ainsi des merveilles dont quelques pianistes singuliers – Rudolf Firkusny en pionnier, puis Leif Ove Andsnes, Andras Schiff ou Alain Planes par exemple – ont révélé ou entretenu la flamme.

Lars Vogt s’inscrit dans cette grande lignée avec cet album reprenant la sonate 1er octobre 1905, les quatre pièces de Dans les brumes et les deux livres de Sur un sentier herbeux. Dans l’interview que l’éditeur publie fort opportunément comme de coutume dans le livret qui accompagne le disque le pianiste explique que ce qui rend ces œuvres si émouvantes, c’est le mélange d’effondrement total et de naïveté, d’abîmes les plus profonds et de bonheur. Cette dualité est parfaitement restituée dans son jeu, et l’émotion se libère pleinement.

CD Ondine/Outhere

Ecoutez un extrait de l’album

Tentez de remporter un exemplaire

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK