L’oratorio Samson de Haendel prend vie sous les doigts de Leonardo Garcia Alarcon et du Millenium Orchestra

Critique de Nicolas Blanmont

Nikolaus Harnoncourt et quelques autres, de Raymond Leppard à John Butt, avaient déjà enregistré cet oratorio de Haendel qui, arrivé juste après le Messie, n’en a pas acquis la célébrité malgré son sujet. Il est vrai que Saint-Saëns a sans doute plus contribué à faire connaître la destinée mythique du biblique héros chevelu et de sa traîtresse princesse, mais la partition du Saxon vaut aussi son poids de grands airs, de chœurs puissants et d’envolées dramatiques.

C’est au festival musical de Namur 2018 qu’a été enregistré (par Musiq3 !) le concert publié aujourd’hui par Ricercar. Repartant de la version de la partition proposée par Nikolaus Harnoncourt, Leonardo Garcia-Alarcon dirige avec le juste mélange de pompe et de souplesse qu’appelle cette musique le Chœur de chambre de Namur, le Millenium Orchestra et une belle brochette de solistes : Matthew Newlin dans le rôle-titre, Klara Ek en Dalila ainsi que Lawrence Zazzo, Luigi Di Donato, Julie Roset et Maxime Melnik.

2 cd Ricercar/Outhere

Tentez de remporter un exemplaire de cet album ce jeudi 10 septembre en écoutant L'odyssée de Vincent Delbushaye.

Découvrez un extrait du concert donné au Festival musical de Namur en 2018

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK