Yannick Nézet-Séguin dirige le Rottardam Philharmonic et la Quatrième de Chostakovitch

Yannick Nézet-Séguin dirige le Rottardam Philharmonic et la Quatrième de Chostakovitch
Yannick Nézet-Séguin dirige le Rottardam Philharmonic et la Quatrième de Chostakovitch - © Tous droits réservés

Ce vendredi 18 octobre sur La Trois à 22h05.

Yannick Nézet-Séguin, fascinant jeune chef qui semble prendre d’assaut le monde, dirige la Quatrième Symphonie en do mineur op.43 de Chostakovitch et le Rotterdam Philharmonic. Un concert enregistré à De Doelen à Rotterdam.

 

En 2018, Yannick Nézet-Séguin a terminé son mandat à l’Orchestre philharmonique de Rotterdam, où il reste chef d’orchestre honoraire, pour devenir directeur musical du Metropolitan Opera, à New York.

Yannick a travaillé avec de nombreux orchestres européens de premier plan et entretient d’étroites collaborations avec le Berliner Philharmoniker, le Wiener Philharmoniker, l’Orchestre de Chambre de l’Europe et de nombreux orchestres et festivals de renom.

Dans ce concert, il s’attaque à la 4e Symphonie de Chostakovitch. Enfant de la Révolution russe, Chostakovitch est contraint de se conformer aux idéaux du régime soviétique. Mais l’élève n’est pas si modèle que ça et va prendre des libertés qui le mèneront jusqu’à la censure. Derrière la partition officielle se cache de l’ironie.

La 4e Symphonie qui devait être créée en 36 est finalement déprogrammée et rejouée… 25 ans plus tard. Et c’est un paradoxe d’avoir réussi à créer une œuvre très personnelle sous un régime répressif. La 4e des 15 symphonies composées entre 1934 et 1936, comporte 3 mouvements. D’abord fougueuse et abrupte, elle se termine dans un déclin comme si elle menait à l’anéantissement et la mort, sans résurrection possible.

Réalisation : Christiaan van Schermbeek

Production : Moois Media Foundation

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK