Venue assister au Messie de Haendel à Radio France, Adèle Charvet remplace au pied levé un soliste

Venue assister au Messie de Haendel à Radio France, Adèle Charvet remplace au pied levé un soliste
Venue assister au Messie de Haendel à Radio France, Adèle Charvet remplace au pied levé un soliste - © Alice Pacaud

Mardi 1er octobre, La chanteuse lyrique française Adèle Charvet assistait en tant que spectatrice à une représentation du "Messie" de Haendel dans l’Auditorium de Radio France. Mais lorsqu’elle a appris que le contre-ténor David DQ Lee ne pouvait plus continuer, elle l’a remplacé au pied levé, pour que le concert puisse se poursuivre.

"Je pensais passer une soirée tranquille dans mon siège, du côté du public". La mezzo-soprano était venue écouter le Messie de Haendel, qui ouvrait la saison baroque de l’Auditorium de Radio France, et qui était dirigé par un de ses amis, Valentin Tournet, jeune chef de 23 ans. Ayant suivi la première partie de l’oratorio côté public, c’est sur scène qu’elle a vécu la seconde.

Au moment de la pause, je croise la régisseuse de la salle qui m’apprend que le contre-ténor ne peut plus chanter une seule note et me dit d’aller voir en coulisses parce qu’il faudrait probablement que je chante à sa place.

Pourtant, Adèle Charvet n’avait jamais chanté le Messie : "Je n’ai jamais ni chanté ni travaillé cette œuvre, mais il a fallu y aller tout de suite… J’ai pris un programme pour voir ce qu’il restait à chanter pour la voix d’alto et je suis allée dans la loge de Valentin, qui m’a aidée à déchiffrer la pièce", avec l’aide du ténor David Webb et de la violoncelliste Natalia Timofeeva.

Si la voix d’Adèle Charvet lui permettait d’interpréter les passages à chanter, d’un registre proche du sien, elle a dû se lancer sans quasiment pouvoir s’échauffer et en ayant très peu de temps pour appréhender l’œuvre. "Au début, avec le stress, je me trompais tout le temps en répétant, mais j’ai continué, c’était la seule solution ", relate Adèle Charvet avant d’ajouter qu’elle a " le goût du challenge ".

Après avoir rallongé l’entracte d’un petit quart d’heure, la seconde partie a repris et Adèle Charvet s’est lancée sur scène, en jean et t-shirt. A la fin de la seconde partie, la mezzo-soprano est sortie de scène sous les ovations du public. En sortie de scène, Adèle Charvet a tenu à souligner la bienveillance et la gentillesse des musiciens à son égard.

Le concert, enregistré par Radio France, sera diffusé le 5 novembre sur la radio française.

Newsletter Musiq'3

Restez informés chaque lundi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK