Une plateforme numérique recense plus de 5000 compositrices d’hier et d’aujourd’hui

L’association "Donne – Women in music", basée en Angleterre, a créé une plateforme numérique qui a pour mission de sortir de l’oubli les compositrices d’hier et d’aujourd’hui, injustement méconnues ou tombées dans l’oubli, souvent au profit de leurs homologues masculins.

Ce n’est pas une nouveauté, le monde de la musique classique est un univers très genré et de manière générale les femmes souffrent d’un cruel manque de visibilité dans le secteur musical. Pourtant, la création musicale féminine est un monde riche et fécond, qui a été malheureusement souvent mis de côté, sous-estimé et marginalisé. C’est cette injustice que tentent de combattre de nombreuses associations qui œuvrent pour une meilleure visibilité des femmes dans le monde de la musique.

Parmi les projets développés, nous vous avions déjà parlé de la base de données collaborative Demandez à Clara, créée par le Centre Présences féminines et qui recense des milliers d’œuvres de compositrices d’hier et d’aujourd’hui. Une nouvelle plateforme a récemment vu le jour, Donne – Women in music, qui a été lancée par l’association éponyme qui est basée au Royaume Uni. Dans la même veine que Demandez à Clara, la base de données recense plus de 5000 compositrices d’hier et d’aujourd’hui, mais ne propose pas un catalogue des œuvres de celles-ci. Les deux bases de données sont donc assez complémentaires.

Sur la plateforme Donne – Women in Music, on retrouve une "big list" dans laquelle sont recensées les compositrices, qui sont présentées à travers une petite fiche d’identité. La recherche d’une compositrice est facile et intuitive, et peut s’effectuer selon plusieurs critères, selon la période, le genre musical ou encore le lieu de naissance de la compositrice. Vous pouvez également retrouver facilement des compositrices appartenant à la communauté LGBTQI + ou encore des compositrices de différentes ethnies. Le site propose également des playlistes musicales thématiques, qui nous permettent de découvrir la musique de femmes du monde entier, "Les compositrices noires", "Les femmes dans le jazz", "Les femmes dans la musique de jeux vidéo" et bien d’autres, des podcasts et vidéos éducatives qui ont pour but de faire connaître au plus grand nombre la vie et l’œuvre de compositrices oubliées par l’histoire. Le site recense également différentes études sur la représentation des femmes dans le monde classique.

Cette plateforme est le résultat de centaines d’heures de recherches menées par la soprano Gabriella Di Laccio, initiatrice du projet, qui désirait inclure plus d’œuvres de compositrices à son répertoire. "J’ai découvert des milliers de compositrices qui ont été négligées pendant mon éducation musicale ou qui n’ont pas eu la valorisation qu’elles méritaient dans ma carrière professionnelle", explique-t-elle dans la vidéo de présentation de cette plateforme.

Cette plateforme, qui est appelée à évoluer au fil du temps avec de nouvelles contributions, a pour objectif d’informer et éduquer les nouvelles générations de musiciens, mais également d’être un outil de recherche et de découverte de nouvelles compositrices à programmer dans les concerts et dans les radios classiques. La soprano conclut sa vidéo en déclarant : "Nous ne pouvons pas réécrire l’histoire, mais en informant sur les inégalités énormes que nous rencontrons lorsqu’il s’agit de connaître ces femmes et de jouer leur musique, nous espérons créer de meilleures bases pour un monde plus égalitaire dans l’avenir. Il y a beaucoup de modèles dans l’histoire vers lesquels nous pouvons nous tourner, il suffit de les rendre plus visibles !"

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK