Un pianiste embarque son piano sur les canaux de Venise pour un concert des plus insolites

C’est l’histoire d’un pianiste italien pas comme les autres, qui s’amuse à sortir la musique classique des salles de concerts pour l’amener dans la rue, dans des lieux incongrus… En cette période troublée par la pandémie de coronavirus, dans une Italie qui se déconfine petit à petit, le pianiste Paolo Zanarella a voulu offrir un récital un peu particulier aux Vénitiens, en embarquant son piano à queue sur les canaux vénitiens.

L’Italie est l’un des pays européens les plus durement touchés par la pandémie du coronavirus. L’Italie fut d’ailleurs l’un des premiers pays européens à instaurer un confinement total de ses citoyens. Les rues agitées des grandes métropoles se sont vidées de leurs habitants et des touristes, les canaux de Venise, l’une des villes les plus touristiques du pays, ont été boudées par ses gondoles.

Après plus de deux moi, l’Italie souffle un peu et entame un plan de déconfinement. Pour célébrer cette lueur d’espoir, le pianiste italien Paolo Zanarella a décidé d’offrir aux Vénitiens à magnifique concert, voguant sur une plateforme flottante avec son piano à queue sur les canaux vénitiens aux eaux si claires, effets bénéfiques des mesures de confinement.

Venise doit se relever avec la musique. Jouer au milieu de son silence était une émotion particulière. La poésie de la ville, c’est l’art, la culture, la musique et la magie.

Paolo Zanarella

Sortir la musique classique des salles de concerts

Ce n’est pas la première fois que Paolo Zanarella se produit dans un lieu incongru. Il se qualifie même de "Pianiste des lieux extérieurs", il se donne pour mission d’amener la musique classique au plus grand nombre, en la sortant des salles de concerts. Il a même joué sur un piano suspendu à une grue au-dessus du Grand Canal, en face de la place Saint-Marc, à l’occasion de l’ouverture du Carnaval de Venise.