Un conducteur canadien verbalisé pour avoir joué de la flûte… en conduisant

"Jouer de la flûte ou conduire, il faut choisir". Non, ce n’est pas un nouveau slogan pour une campagne de sécurité routière. Quoique… Il y a quelque jours, la police routière de l’Ontario a procédé à l’arrestation administrative d’un conducteur qui a été surpris en train de rouler tout en jouant des deux mains une flûte.

Tout le monde connaît le slogan "Boire ou conduire, il faut choisir". Si, dans le Code de la route, il est stipulé qu’il est formellement interdit de prendre le volant en ayant bu et qu’il est tout aussi prohibé de téléphoner, regarder ses messages ou encore de regarder une vidéo sur son GSM tout en conduisant, il n’est pas encore marqué noir sur blanc qu’on ne peut pas pratiquer un instrument de musique au volant. Les choses vont peut-être changer après cette arrestation insolite, qui a eu lieu à Toronto, le 20 octobre dernier.

À LIRE AUSSI

Ce sont nos collègues de Classic FM qui relayent cette anecdote, elle-même partagée par le service de police régionale de Halton sur son compte Twitter. Le mercredi 20 octobre vers 16 heures, un policier chargé de verbaliser les "conducteurs distraits", téléphonant ou envoyant des SMS au volant, a eu l’étrange surprise d’arrêter un homme qui était en train de jouer de la flûte. Une situation pour le moins inhabituelle.

Si nous ne savons pas qu’elle était la musique que ce chauffard musicien était en train de jouer, sur Twitter, les internautes ont une pléthore d’idées, toutes plus drôles les unes que les autres.

Rappelons que la sécurité de tous, selon l’article 8.3 du Code de la route, le conducteur "doit être constamment en mesure d’effectuer toutes les manœuvres qui lui incombent et doit avoir constamment le contrôle du véhicule ou des animaux qu’il conduit", et par conséquent, il doit toujours avoir les deux mains libres.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK