"Tristan und Isolde" en direct depuis Aix-en-Provence ce jeudi 8/07 à 18h, sous la direction de Sir Simon Rattle

Musiq3 dédie la soirée à Tristan und Isolde, oeuvre monumentale de 1865 marquant un tournant dans l’œuvre de Wagner et dans l’histoire de la musique.

Du célèbre premier accord à la mort des amants, Wagner y révolutionne le langage musical et ouvre la voie tel un prophète aux innovations qui marqueront le siècle suivant.

La nouvelle production du Festival d’Aix-en-Provence met en scène les plus grands chanteurs wagnériens du moment : Nina Stemme et Stuart Skelton campent le rôle des deux amants, et Franz-Josef Selig incarne le Roi Marc, à qui Isolde est promise. Cette distribution de premier ordre est entourée du London Symphony Orchestra, sous la direction de Sir Simon Rattle qui entretient un rapport tout à fait particulier à l’œuvre, comme en témoigne l’extrait d’interview ci-dessous.

" Tristan et Isolde est parfois plus proche de la drogue que de la musique ! Il faut admettre qu’il y a dans cette œuvre quelque chose de narcotique. Je trouve très significatif qu’au moment d’aborder mes toutes premières représentations, je me suis senti malade et fiévreux. Je me souviens également de manière très précise, lors de ma première répétition générale, d’un profond désir de vouloir me laisser complètement emporter ; et aussi du besoin irrépressible de m’allonger en position fœtale sur l’estrade et de sangloter – tout en me disant qu’arrêter de diriger l’orchestre n’était probablement pas une idée très raisonnable ! Il ne serait pas exagéré de dire que, si je dirigeais consécutivement deux exécutions de Tristan et Isolde, je pourrais en devenir fou (…) . Il y a quelque chose d’inhumain ou de physiquement impossible dans cette musique. Je pense que c’est l’une des raisons pour lesquelles nous sommes tant à être irrésistiblement attirés par cet opéra. "

(propos de Sir Simon Rattle, Entretiens réalisés par Timothée Picard le 8 juillet 2020 et le 22 avril 2021, avec la collaboration de Louis Geisler et d’Audrey Lemarchand pour le Festival d’Aix-en-Provence, mis à disposition par France Musique et l’UER)

 

Sir Simon Rattle : Direction musicale 

Simon Stone : Mise en scène 

Stuart Skelton : Tristan, Ténor
Nina Stemme : Isolde, Soprano
Jamie Barton : Brangäne, suivante d’Isolde, Mezzo-soprano
Josef Wagner : Kurwenal, écuyer de Tristan, Baryton-basse
Franz-Josef Selig : König Marke, roi de Cornouailles, Basse
Dominic Sedgwick : Melot, chevalier de la cour de Marke, Baryton
Linard Vrielink : Un Berger / Voix d’un jeune Marin, Ténor
Ivan Thirion : Un Timonier, Baryton
Matelots, chevaliers et écuyers 

Chœur de Chambre Philharmonique Estonien
Lodewijk van der Ree : chef de chœur
Orchestre Symphonique de Londres 

Ralph Myers : Scénographie
Mel Page : Costumes, concept original
Ralph Myers, Blanca Añón García : Costumes, créations additionnelles
James Farncombe : Lumière
Luke Halls : Vidéo
Arco Renz : Chorégraphie 

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK