Ernest Chausson : Trio

Ernest Chausson
Ernest Chausson - © Tous droits réservés

En 1881, Ernest Chausson est en plein questionnement : tout dans sa tête l’appelle vers l’expression artistique ; il est passionné de littérature et d’arts plastiques, c’est cependant l’envie de composer qui le dévore.

Cependant, fils de bonne famille, il a été contraint de " faire son droit " à l’université pour s’assurer une position confortable dans la bonne société. 1881, donc, est une année étrange, car il sort de la classe de composition de Jules Massenet – compositeur dont il n’a d’ailleurs pas grand-chose en commun – et prend en parallèle des cours de composition auprès de César Franck, dont il adopta cette clarté de ton, tellement manifeste dans sa musique.

1881 le voit échouer au Prix de Rome, comme beaucoup d’autres compositeurs et comme beaucoup d’autres compositeurs, le doute habite cette âme d’une sensibilité maladive. Une sensibilité qui, en musique, s’exprime sans jamais de sentimentalisme ; ce qui marque dans ce trio, c’est un allant schizophrénique, qui plonge l’auditeur dans des abîmes réflexifs, lequel auditeur sera pris – deux minutes plus tard – dans un tourbillon joyeux de couleurs musicales impressionnistes.

C’est tout cela qu’on retrouve dans ce Trio, Opus 3, mais bien plus encore.

Invités : Martine Dumont Mergeay, Lorenzo Gatto & Daniel Blumenthal

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK