The Last Night Of The Proms 2019 fête les 150 ans d'Henry Woods

he Last Night Of The Proms 2019 et son chef, Sakari Oramo
he Last Night Of The Proms 2019 et son chef, Sakari Oramo - © CHRIS CHRISTODOULOU

C’est déjà la 125e saison pour les Proms de la BBC, le plus grand festival de musique classique du monde, qui fête aussi les 150 ans de la naissance de son chef fondateur, Henry Wood. La mission de ce dernier était de rendre la musique classique accessible au public le plus large possible, et ce dans un cadre informel. C’est encore aujourd’hui le principe numéro un de ce festival extrêmement populaire qui mélange les genres. Retrouvez musiciens confirmés et jeunes talents ce vendredi 3 janvier sur La Trois, depuis le Royal Albert Hall de Londres, à 21h05. L’Orchestre de la BBC est dirigé par le chef finlandais Sakari Oramo.

A voir et revoir sur Auvio

-disponible jusqu'au 13 janvier-

The Last Night Of The Proms est le dernier concert du festival. D’un style plus léger, le concert propose divers morceaux classiques populaires et se clôt, dans la seconde partie, par une série de morceaux patriotiques britanniques. C’est le chef finlandais Sakari Oramo qui dirige l’Orchestre symphonique de la BBC. C’est la 4e fois qu’il mène à la baguette cette Dernière nuit des Proms. Le concert s’ouvre avec une création, commande faite au jeune compositeur britannique Daniel Kidane, âgé de 33 ans. A travers sa pièce Woke !, il nous invite à rester éveillés, attentifs au respect de la justice sociale et raciale.

Vous entendrez ensuite : Manuel de Falla, Edward Elgar, Laura Mvula, Georges Bizet, Camille Saint-Saëns, Giuseppe Verdi, Jacques Offenbach, Percy Grainger, Elisabeth Maconchy, Harold Arlen, Henry Wood, Thomas Arne, Edward Elgar, Hubert Parry, pour finir sur l’Hymne national.

------------------------------------------------------

Les Proms célébraient cette année Henry Woods, leur père fondateur, en mettant au programme un certain nombre d’œuvres qu’il a présentées en première mondiale au Royaume-Unis. C’est ce qu’il appelait "ses nouveautés". Parmi celles-ci, des œuvres majeures de Debussy, Janacek, Mahler, Sibelius, Rachmaninov, Ravel et Tchaïkovski. Wood a également mis l’accent sur la musique d’ailleurs et la musique populaire plus légère.

Le programme général de ces Proms 2019 était plus éclectique que jamais et comprenait une nouvelle œuvre du guitariste et compositeur de Radiohead, Jonny Greenwood, une performance de la chanteuse africaine Angélique Kidjo, un hommage à Duke Ellington et à Nina Simone, ainsi que des morceaux qui ont mené au phénomène de la breakdance.

Il y a eu 25 nouvelles participations, de compositeurs établis comme Louis Andriessen, Errollyn Wallen et Hans Zimmer, mais aussi de jeunes talents passionnés que l’on entendait pour la première fois comme Zosha Di Castri, Daniel Kidane et Outi Tarkiainen. Pour finir, les Proms ont exploré aussi le lien qui existe entre la musique, la nature et l’environnement, qui continue d’inspirer des compositeurs de tous genres.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK