Robert Schumann: Waldszenen, op.82

Nous sommes en 1849, Robert Schumann a 39 ans, il lui reste sept années à vivre. Le pianiste virtuose qu’il était a irrémédiablement détruit sa technique en plaçant ses précieuses mains dans d’improbables écarteurs digitaux et depuis, il compose. Notamment ces Scènes de la forêt, son opus 82, une sorte de petit album de rêveries pittoresques ; nous sommes entre la musique à programme et les rêveries d’un promeneur solitaire, entre Rousseau et Kierkegaard, entre Caspar Friedrich et la verdure blafarde de Tarkovsky, où l’innocuité de la nature est mise en cause et où il semble pousser des dents à la forêt.

Invités : Martine Dumont Mergeay, Nathanaël Gouin et David Kadouch
Réalisation : Alexandra Debroux

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK