Report de la 5e édition du "United Music of Brussels" : BOZAR, La Monnaie et le Belgian National Orchestra préparent leur rentrée

Nous vous l’annoncions il y a quelques semaines, la cinquième édition de la promenade musicale, United musical of Brussel, organisée conjointement par BOZAR, La Monnaie et le Belgian National Orchestra était prévue le 5 septembre. Mais la situation sanitaire restant assez précaire à Bruxelles et les mesures de sécurité allant à l’encontre de l’identité de l’événement, les trois institutions ont décidé de reporter "jusqu’à nouvel ordre" l’événement.

La cinquième édition de United Music of Brussels, prévue le 5 septembre aux Marolles, est reportée. Les mesures strictes de sécurité vont en effet à l’encontre de tout ce qui fait l’identité de cet événement. Il est pour le moment impossible pour les trois institutions d’organiser des concerts pour un public diversifié sur plusieurs sites originaux de la capitale. Comme l’explique l’intendant du Belgian National Orchestra, "l’organisation d’une édition réduite aurait nécessité des ressources humaines et des moyens non justifiables. Et la version minimaliste qui en aurait résulté aurait tout simplement été contraire à l’âme du projet. "

Les trois institutions préparent leur rentrée

Comme l’avaient annoncé leurs directeurs respectifs en mai dernier, La Monnaie, le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles et le Belgian National Orchestra collaborent étroitement afin de pouvoir proposer, chacune, une nouvelle saison de musique classique et symphonique à part entière. Les trois institutions culturelles fédérales ouvriront ainsi bientôt leurs portes pour un retour des musiciens et du public dans les salles de concerts en toute sécurité.

La motivation est bien présente et tout est réglé sur le plan de l’organisation. […] Tout est prêt pour proposer une nouvelle saison humaine, même si cela doit se faire à plus petite échelle.

Paul Dujardin, CEO de Bozar

À lire aussi : Thomas Gunzig : "Rien ne justifie rationnellement et économiquement qu’on n’aide pas les artistes et la culture"

"Aucun autre secteur n’est mieux préparé à gérer le flux de visiteurs que le secteur culturel et événementiel"

Et pour les musiciens, les collaborateurs et les partenaires, il est tout aussi crucial qu’un nouveau programme musical voie le jour. Le secteur culturel souhaite pouvoir reprendre ses activités normalement. Les musiciens aussi ont le droit d’exercer leur profession. Les conditions sont déjà remplies : toutes les mesures de sécurité nécessaires ont été prises. C’est d’ailleurs ce que clame, Peter de Caluwe, intendant la Monnaie : "Aucun autre secteur n’est mieux préparé à gérer le flux de visiteurs que le secteur culturel et événementiel. Nous sommes prêts." Une volonté de tout un secteur de reprendre le travail, clairement exprimé dans ce message publié sur le site de La Monnaie.

À lire aussi : Interdiction des sorties culturelles pour les élèves de secondaire : une situation "catastrophique" pour tout un secteur

Les trois directeurs estiment que le secteur culturel est durement touché par les exigences en matière de sécurité. Les salles de la Monnaie et du Palais des Beaux-Arts peuvent clairement accueillir plus de 200 personnes dans le respect de toutes les mesures de prévention.

Hans Waege, Paul Dujardin et Peter de Caluwe demandent donc avec insistance la confiance des autorités et invitent chaleureusement le public à venir assister aux prochains concerts.

 

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK