Rebecca Tong a remporté la finale de la Maestra, compétition des cheffes d’orchestre

Rebecca Tong est la lauréate de la première édition du concours La Maestra, destiné aux cheffes d’orchestre. La finale avait lieu ce vendredi 18 septembre à la Philharmonie de Paris.

Du 15 au 18 septembre, un tout nouveau concours de direction d’orchestre s’est tenu à la Philharmonie de Paris. Il avait la particularité d’être entièrement dédié aux cheffes d’orchestre, dans l’idée de résorber la sous-représentation des femmes dans ce métier (6% de directrices musicales à la tête d’ensembles). C’est Claire Gibault, directrice musicale du Paris Mozart Orchestra, qui a lancé l’initiative. À l’origine, le concours était prévu en mars dernier, mais le contexte sanitaire en a décidé autrement… Malgré cela, il a réuni 220 candidates issues de 51 nationalités différentes.

Parmi les trois candidates qui se sont affrontées en finale ce vendredi 18 septembre, la franco-britannique Stéphanie Childress, la colombienne Lina Gonzales Granados et l’américano-indonésienne Rebecca Tong, chacune a dirigé le Paris Mozart Orchestra dans 3 œuvres de style très différent, devant le jury présidé par la Cheffe Ewa Bogusz-Moore. C’est Rebecca Tong qui s’est finalement imposée comme lauréate de cette première édition du concours.

Encourager d’autres femmes cheffes d’orchestre

L’heureuse gagnante a témoigné de sa satisfaction au micro de France Culture : "Je suis très reconnaissante, je suis vraiment un peu sous le choc. Pour être honnête je ne m’attendais pas du tout à gagner. Ce prix représente pour moi la possibilité d’encourager d’autres femmes cheffes d’orchestre plus jeunes qui ont peut-être moins d’opportunités. Bien sûr, ce prix offre de la reconnaissance, des gens reconnaissent votre talent, mais moi je veux aussi encourager encore plus de femmes cheffes à foncer".

Outre le prix, les lauréates auront la chance d’être accompagnées par l’Académie Maestra pendant deux ans, ce qui leur permettra entre autres de diriger ou suivre des master classes et de se constituer un carnet d’adresses d’agents et de salles.

L’organisatrice, Claire Gibault, a partagé son enthousiasme à France Musique : "Ça rend tout le monde heureux, c’est extrêmement passionnant, on voit la diversité de talents de ces femmes, et tout le monde me dit que le niveau du concours est extrêmement élevé, que l’orchestre joue sublimement bien. On vibre, on est passionné, on a des émotions, des petites larmes quelquefois, ça nous dynamise tous, l’orchestre ressent ça comme quelque chose de tellement spécial, qui n’a jamais existé, on vit une très belle aventure".

Forte de ce succès, la seconde édition du concours la Maestra est d’ores et déjà programmée pour le mois de mars 2022.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK