Quatre violoncellistes pour un violoncelle, le Boléro de Ravel et la Cinquième de Beethoven revisités

Il y a six ans déjà, un ensemble de six violoncellistes faisait un carton sur internet avec leur interprétation pour le moins originale du fameux Boléro de Ravel : quatre violoncellistes jouant sur un seul et même violoncelle les différentes parties de l’œuvre orchestrale, dans une habile chorégraphie. Il y a quelques mois, ces acrobates de l’archet ont récidivé avec un autre monument de la musique classique.

Le Boléro de Ravel est l’une des œuvres les plus connues de l’histoire de la musique classique, reconnaissable dès les premières mesures. Cette musique de ballet, commandée par la danseuse russe Ida Rubinstein, est une véritable leçon d’orchestration, avec ce rythme, donné par la caisse claire, et qui ne cesse de se répéter pendant 17 minutes. Le Boléro est l’une des œuvres les plus jouées dans le monde, tout le monde – ou presque – la connaît ou l’a au moins déjà entendue une fois.

Alors, lorsqu’un ensemble de six violoncellistes décident de s’attaquer à ce monument de l’orchestration, en l’arrangeant pour un violoncelle, mais joué à quatre mains, le succès ne peut être qu’au rendez-vous. Ainsi, le Wiener Cello Ensemble 5+1 a récolté plus d’un million de vues sur sa vidéo, qui a fait le tour du monde : un violoncelle lové entre les cuisses du violoncelliste et autour de lui, trois autres interprètes qui se lancent dans une chorégraphie d’archet habilement orchestrée. A quatre mains sur un seul violoncelle, l’orchestre du Boléro se mue en un étrange quatuor de violoncelles.

A voir aussi : Les musiciens de l’Orchestre National de France réunis virtuellement pour jouer le Boléro de Ravel

Et cinq ans après ce véritable buzz, ces virtuoses de l’archet sont revenus, plus discrètement, sur le devant de la scène numérique, en postant une interprétation, tout aussi acrobatique, du premier mouvement de la cinquième symphonie de Beethoven, à l’occasion des 250 ans du grand maître allemand.

Cette fois-ci, deux archets, maniés par un seul violoncelliste, se promènent sur trois violoncellistes. Une interprétation surprenante à découvrir ci-dessous

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK