Quand la peinture et la musique subliment la Nature, de Monet à Beethoven

Admirer les plus belles peintures magnifiant les beautés de la Nature tout en écoutant La Pastorale de Beethoven, véritable ode à la Nature, voici le programme alléchant de trois vidéos proposées par la plateforme Arts et Culture de Google.

La Nature est l’une des plus grandes sources d’inspiration pour les artistes, qu’ils soient peintres, poètes ou encore compositeurs. Du côté de ces derniers, s’il y a bien une œuvre musicale qui glorifie la nature, c’est bien la Sixième Symphonie de Beethoven, surnommée "La Pastorale". La plateforme Arts & Culture de Google vous proposent trois promenades parmi les plus grands chefs-d’œuvre picturaux de la nature, sur fond musical de La Pastorale. Un projet qui prend tout son sens lorsqu’on sait que Beethoven a composé sa Sixième Symphonie comme un tableau musical de la Nature et une évocation des émotions que cette dernière suscite en lui.

Dans ces vidéos, vous pourrez observer les détails de nombreuses peintures de Monet, Rousseau, Sallares qui présente la nature bucolique sous tous ses charmes.

Découvrez la première balade dans les œuvres d’art en compagnie de Beethoven

"Personne ne saurait aimer la campagne comme moi"

L’amour de Beethoven pour la nature est sans limite. Ce citadin aimait passer ses étés dans les environs de Vienne, à Heiligenstadt, Hetzendorf ou encore Döbling, pour y faire de longues promenades en pleine nature. C’est dans la nature que Beethoven trouve le calme et le repos nécessaire pour se ressourcer. La nature est également une immense source d’inspiration pour Beethoven.

"Que vous êtes heureuse d’avoir pu si tôt partir pour la campagne. Ce n’est que le 8 que je pourrai jouir de cette félicité. Je m’en réjouis comme un enfant. Quel plaisir alors de pouvoir errer dans les bois, les forêts, parmi les arbres, les herbes, les rochers. Personne ne saurait aimer la campagne comme moi. Les forêts, les arbres, les rochers nous rendent en effet l’écho désiré."

— Beethoven, lettre à Theresa Malfatti, Vienne, mai 1810

"Dieu tout-puissant, dans la forêt ! Je suis bienheureux, plein de bonheur dans la forêt : chaque arbre parle à travers toi, o Dieu ! Quelle splendeur !"

— Beethoven, journal intime, septembre 1815

Portrait musical de la nature

La sixième symphonie de Beethoven, que ce dernier a lui-même intitulée "Symphonie Pastorale ou Souvenir de la vie rustique, plutôt émotion exprimée que peinture descriptive", a été composée durant une période extrêmement féconde de Beethoven. Composant plusieurs œuvres en même temps, il a composé sa sixième symphonie en même temps que sa quatrième et sa cinquième symphonie.

Cette Symphonie Pastorale est très certainement la plus atypique de ses neuf symphonies : composée de cinq mouvements, elle se présente comme un véritable portrait de musical de la nature. Beethoven a d’ailleurs pourvu chaque mouvement d’un sous-titre qui permet à l’auditeur de mieux visualiser le tableau qu’il dépeint musicalement.

Je Sais Pas Vous – La Symphonie Pastorale de Beethoven

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK