Quand des compositrices et compositeurs classiques chantent des tubes des années 80 et 90 grâce à l’intelligence artificielle

En ces temps moroses, nous vous proposons de vous détendre en regardant les plus grands compositeurs et compositrices classiques se "déhancher" et chanter les plus grands tubes des années 80, 90 et 2000. Imaginez un peu Bach dodelinant de la tête en chantant une chanson des Pussycat Dolls, Clara Schumann interprétant la fameuse chanson Dragostea din tei du groupe roumain O-Zone ou encore le sérieux Beethoven dans l’un des grands tubes du disco. Eh bien c’est possible, et nos facétieux collègues de Classic FM l’ont fait !

Après l’application Deep Nostalgia qui permet d’animer les photographies anciennes, voici Wombo, une autre application utilisant l’intelligence artificielle qui permet, elle, de faire chanter les sujets des portraits anciens. Cette application produit ce qu’on appelle du "lip-sync", en français, une synchronisation labiale. Appliquée à n’importe quelle photographie, l’intelligence artificielle synchronisera la chanson choisie avec les mouvements de lèvres du sujet du portrait sélectionné.

Evidemment, toute intelligence artificielle a ses limites et le résultat dépend de la qualité de la photographie ou du portrait choisi. Et comme les images valent mieux que des mots, nous vous proposons de profiter d’une compilation, réalisée par nos collègues britanniques de Classic FM, de vos compositrices et compositeurs favoris interprétant les tubes qui ont marqué la jeunesse de plusieurs générations. Sans vous révéler toutes les pépites musicales, on retrouve Bach dans un magnifique deepfake musical interprétant, avec un groove de folie, Don’t cha des Pussycat Dolls, Mozart dans Boom Boom Boom des Vengaboys ou encore Schubert dans What is love Haddaway. Et Mention spéciale à Beethoven qui garde tout son sérieux sur le tube de Gloria Gaynor, I will survive.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK