Près de 20% de jeunes britanniques pensent que Jean-Sébastien Bach est encore en vie

Près de 20% de jeunes britanniques pensent que Jean-Sébastien Bach est encore en vie
Près de 20% de jeunes britanniques pensent que Jean-Sébastien Bach est encore en vie - © Montage internaute

C’est le constat édifiant que révèle une étude menée par un service de streaming musical : plus de deux jeunes sur trois affirment ne pas connaître Wolfgang Amadeus Mozart. Et parmi les participants à l’étude, 20% d’entre eux pensent que Jean-Sébastien Bach est toujours en vie. En revanche, la majorité des répondants connaissent la chanteuse Adèle.

Les résultats de l’étude menée par le service de streaming Primephonic sur 2000 jeunes britanniques de 18 à 34 ans résonnent comme une mauvaise blague et ont de quoi attrister. Ils révèlent de très grandes lacunes dans la connaissance "basique" de la musique classique.

Si 33% d’entre eux savent que le chef d’orchestre Sir Simon Rattle a dirigé le London Symphony Orchestra lors de l’ouverture des Jeux Olympiques de Londres en 2012, ils ne sont que 20% à avoir entendu parler de la violoniste écossaise Nicola Benedetti, pourtant nommée aux Grammy Awards 2020. Et que dire des 70% qui affirment ne jamais avoir entendu parler de Wolfgang Amadeus Mozart et des 20% qui pensent que Bach est toujours en vie.

À côté de ces résultats, il apparaît que la culture musicale de ces jeunes est plus poussée dans le domaine de la pop que celui de la musique classique : en effet, 94% des répondants connaissent bien la chanteuse Adèle.

Un problème d’éducation musicale

Selon Debbie Wiseman, compositrice anglaise en résidence à la radio Classic Fm, ce constat est attristant mais absolument pas surprenant.

"L’apprentissage d’un instrument à l’école et la pratique de la musique classique ont démontré qu’ils apportaient d’énormes avantages pour les enfants dans d’autres domaines de leur vie universitaire et les aident à devenir des étudiants plus efficaces. Mais malheureusement, les écoles qui favorisent la pratique d’un instrument et de la musique dans des orchestres et des chorales sont minoritaires en Grande-Bretagne. Tous les enfants ne voudront pas devenir musiciens ou compositeurs professionnels, mais s’éveiller à la musique classique dès son plus jeune âge devrait être proposé à tous. La musique est inclusive. La musique parle à tous, au-delà des cultures, des classes sociales, des langues. C’est un lien entre les êtres humains. La musique est spontanée et la musique peut enrichir des vies pour toujours"

En Belgique aussi, force est de constater que les écoles qui incluent la pratique de la musique au travers d’orchestres, de cours et de chorales sont également rares.

Newsletter Musiq'3

Restez informés chaque lundi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK