Pauline Beugnies, "Génération Tahrir"

Pauline Beugnies, "Génération Tahrir"
2 images
Pauline Beugnies, "Génération Tahrir" - © Tous droits réservés

Le Musée de la Photographie à Charleroi expose le reportage "Génération Tahrir" de Pauline Beugnies. Rencontre avec l'artiste.

Née à Charleroi en 1982, elle a vécu à Gilly. A l'Ecole, ses copains étaient des Italiens, des Marocains et des Turcs. Elle situe dans l'enfance l'origine de son intérêt pour l'étranger et pour la langue arabe. Pauline Beugnies est journaliste de formation, diplômée de l'Ihecs. Photojournaliste, elle a roulé sa bosse à Kinshasa aux côtés des enfants de la rue. Elle a photographié le Bangladesh, l'Albanie et l'Egypte. Elle était en janvier 2011 sur la place Tahrir au Caire. Elle était arrivée en Egypte en 2008 pour apprendre l'arabe. En 2010, elle avait commencé un sujet sur la jeunesse activiste ; elle s'était donc retrouvée au milieu de ces jeunes quand la révolution éclata.

 

Les photos couleur de Génération Tahrir prises pendant la révolution traduisent un souffle de liberté. La tension se lit sur les visages dans les lendemains qui déchantent. Les prises de vue en légère plongée ou contre-plongée projettent le spectateur dans des scènes de vie et de mouvement, sur la place Tahrir. La photographe capte ensuite des rassemblements et des concerts dans des lieux plus confinés après les moments forts de la révolution et le régime plombé instauré par le général Al Sissi.

 

Pauline Beugnies pose le regard sur les femmes égyptiennes voilées ou non et elle rend compte de cette nuance et de la diversité de la société égyptienne. Une photo emblématique montre une jeune femme voilée qui tourne le dos à un cordon de policiers. Les bras en l’air, elle exhorte les autres manifestants à la suivre. L’exposition est présentée de manière classique, mais elle inclut un mur d'images collées qui rassemble des clichés de Pauline Beugnies pour montrer que les murs parlent et que les changements sont irréversibles, même si les autorités tentent d'effacer les traces et de faire taire la jeunesse et ses aspirations à la démocratie.

 

Génération Tahrir est à voir au Musée de la Photo à Charleroi jusqu’au 22 mai. Un album au titre éponyme paraît aux éditions Le bec en l’air.

 

Interview de Pauline Beugnies par Pascal Goffaux

Newsletter Musiq'3

Restez informés chaque lundi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK