Musiques au Château de l’Hermitage : un festival de musique baroque qui allie concert, danse et théâtre

Musique au Château de l’Hermitage, c’est un festival de musique ancienne, de danse et de théâtre dans le cadre enchanteur d’un château du nord de la France, à Condé-sur-l’Escaut, à quelques kilomètres de la frontière belge, qui célébrera sa troisième édition cette année du 21 au 23 août.

Musique ancienne, danse et théâtre

Pour sa troisième édition, le festival d’été Musiques au Château de l’Hermitage prend place dans le parc et la rotonde de ce château baroque, un bijou d’architecture classé monument historique et patrimoine mondial par l’UNESCO. Au programme, six concerts où les musiciens et ensembles baroques partagent leurs coups de cœur, leur passion pour le répertoire baroque, leurs convictions musicales et leurs découvertes patrimoniales.

Et parmi les ensembles invités, on retrouve deux formations belges, les Scherzi Musicali, emmenés par Nicolas Achten, et le jeune ensemble Tea Time Consort. Autre grand rendez-vous du festival, le concert d’airs d’opéra de Purcell interprétés par la mezzo-soprano Lucile Richardot accompagnée par le claveciniste Jean-Luc Ho.

Le théâtre, avec, Sganarelle ou le cocu imaginaire de Molière et la danse avec 12 fantaisies chorégraphiques sur les Fantaisies pour flûte Telemann sont aussi au rendez-vous pour vous faire découvrir le site et son histoire.

Ce festival est également l’occasion de découvrir ce site historique et architectural magnifique, d’ordinaire fermé aux visiteurs.

Le Château de l’Hermitage, un écrin classé par l’UNESCO

Au cœur de la forêt de Bonsecours, le Château de l’Hermitage surgit, expression du courant néo-classique, né au cours des années 1750.

Dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, le Maréchal Emmanuel de Croÿ demande la construction d’un château à l’emplacement d’un ancien pavillon de chasse. Ce site devient emblématique des débuts de l’exploitation minière dans la région. Le 19 novembre 1757, l’acte constitutif de la Compagnies des Mines d’Anzin est signé au Château de l’Hermitage entre le Duc de Croÿ, le marquis de Cernay et le vicomte de Desandrouins.

Néanmoins, cette première construction est mal bâtie et se désagrège. Un second château est construit sur l’emplacement du précédent par le fils d’Emmanuel, Anne-Emmanuel et est terminé en 1788. Confisqué à la Révolution, il est racheté par la famille de Croÿ sous le Premier Empire. S’ensuivent des phases d’abandon et de restauration au fil des âges. Depuis 2001 et son dernier rachat, le bâtiment principal ainsi que la plupart de ses dépendances ont retrouvé leur splendeur d’antan. Le 9 décembre 1924, le château, y compris les communs et les deux pavillons d’entrée, est classé aux Monuments Historiques par arrêté. Le mur d’enceinte, avec le fossé, le jardin et le parc et les huit grilles en fer forgé du XVIIIe siècle, suivent le même classement par arrêté du 10 novembre 1928.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK