Mons 2015, "Parade sauvage"

Mons 2015, "Parade sauvage"
Mons 2015, "Parade sauvage" - © Tous droits réservés

"Parade sauvage" sont des mots extraits du poème "Parade" d’Arthur Rimbaud.

L’image du rebelle convient bien aux artistes de la contre-culture. L’exposition recense les modes d’expression qui ensauvagent la scène artistique autour des sixties. Les artistes s’en prenaient aux institutions disciplinaires. Ils remettaient en question l’académie ; les peintres malmenaient la toile et convoquaient d’autres gestes sur le support. Les mass media étaient très critiqués ; les artistes vandalisaient les affiches et les situationnistes multipliaient les détournements. L’industrie était mise à mal également ; les artistes du land art, par exemple, prenaient en compte la nature, la laissant agir. Enfin, la religion et la morale étaient battues en brèche par des artistes qui initiait d’autres rituels. Exposition intéressante, malgré une présentation sage, aux antipodes de l’esprit de l’époque.

 

Denis Gielen, commissaire de l’exposition, est au micro de Pascal Goffaux.

Newsletter Musiq'3

Restez informés chaque lundi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK