"Macbeth Underworld" l’opéra de Pascal Dusapin joué à La Monnaie primé aux Oper Awards

Ce lundi 30 novembre se déroulait la deuxième édition des Oper! Awards, organisée par le magazine Oper ! et qui a pour but de récompenser les artistes internationaux qui se sont distingués durant l’année écoulée. Une édition virtuelle, crise sanitaire oblige, qui a consacré, notamment, l’Opéra de La Monnaie pour sa production de Macbeth Underworld de Pascal Dusapin.

Voici une bonne nouvelle pour la maison d’opéra bruxelloise qui, comme toutes les salles de spectacles du pays, est toujours fermée au public : La Monnaie vient de remporter l’Oper! Award de la "Meilleure création mondiale", pour sa production de l’opéra Macbeth Underworld du compositeur français Pascal Dusapin, qui a été créé en ouverture de saison 2019-2020 de La Monnaie. Dans cette création mondiale, le compositeur français et son librettiste, Frédéric Boyer, revisitaient l’histoire shakespearienne du tristement célèbre couple Macbeth. Dans cette création mondiale, le compositeur français et son librettiste, Frédéric Boyer, revisitaient l’histoire shakespearienne du tristement célèbre couple Macbeth.

"À Bruxelles, au Théâtre de la Monnaie, Pascal Dusapin nous a surpris avec son adaptation de l’œuvre de Shakespeare, Macbeth Underworld. Le metteur en scène Thomas Jolly nous plonge, le temps d’une nuit courte et intense, dans un paysage de branches, où règne une profonde obscurité, parfois entrecoupée de jets de lumière disco d’une blancheur aveuglante. C’était chic, et le soupçon d’ironie musicale de Jolly et Dusapin pimente ces intrépides tueurs de vampires des Highlands écossaises. M. et Mme Macbeth – incarnés par les merveilleux tragi-comédiens Georg Nigl et Magdalena Kožená – ont hanté la scène comme des fantômes meurtriers. C’est aussi comiquement grotesque que tragiquement burlesque, tout comme la partition éclectique de Dusapin, délicatement peinte par la baguette d’Alain Altinoglu".

C’est la deuxième fois, cette année, que Pascal Dusapin et La Monnaie remportent un prix qui récompense leur collaboration. En effet, l’album de Penthesilea ait été sacré meilleur album contemporain de l’année 2020 par les International Classical Music Awards.

Parmi les institutions et les artistes primés lors de cette deuxième édition des Oper! Awards, nous retrouvons la mezzo-soprano géorgienne Anita Rachvelishvili, qui remporte le prix de la "meilleure chanteuse de l’année", le ténor français Benjamin Bernheim est sacré meilleur chanteur. Le ténor polonais Piotr Beczała, qui avait remporté le prix de "meilleur chanteur" l’année passée, est à nouveau primé, dans la catégorie du meilleur album solo. Une catégorie qui avait été remportée l’année passée par la soprano belge Jodie Devos pour son album Offenbach Colorature. L’Orchestre Philharmonique de Vienne est consacré "meilleur orchestre" tandis que l’Opéra d’Etat d’Hanovre remporte le prix de "Meilleure maison d’opéra" et le Festival de Salzbourg celui du "meilleur festival" de l’année 2019.

Vous pouvez découvrir le palmarès de cette deuxième édition sur le site des Oper! Awards.

La Monnaie a annoncé ce prix dans un communiqué de presse, qui conclut en affirmant : "Ces récompenses nous confortent dans l’idée que l’opéra est un art ancré dans le présent et que notre rôle, en tant que maison d’opéra, est de participer activement à son renouvellement et son évolution, par le biais de nouvelles créations et de projets innovants".
 

Un opéra à revoir jusqu’au 15 décembre

À l’occasion de ce prix, La Monnaie vous propose de redécouvrir leur production de Macbeth Underworld en streaming jusqu’au 15 décembre grâce aux Editions Salabert.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK